uncategorized
15:56 30 avril 2014 | mise à jour le: 30 avril 2014 à 15:56 temps de lecture: 3 minutes

«Je marche avec mon facteur» le 10 mai

SOLIDARITÉ – Le Syndicat des travailleurs et travailleuses de Postes Canada organise une marche populaire, intitulée «Je marche avec mon facteur» pour dénoncer la décision de Postes Canada d’abolir le service postal à domicile. Le départ de la boucle de 3,4 km se fera du Parc-O-Bus des Galeries de Charlesbourg le samedi 10 mai, à 10 h.

Cette marche s’inscrit dans un mouvement national. Le même jour, le départ de la marche sera donné dans plusieurs villes du pays. «Il s’agit d’une marche populaire, nous voulons que la population vienne marcher avec nous afin de montrer au gouvernement et à Postes Canada notre mécontentement», explique Danielle Couette, du Syndicat des travailleurs et travailleuses de Postes Canada.

Rappelons qu’en décembre dernier, la société d’État a décidé d’abolir, d’ici cinq ans, son service porte-à-porte. «Avec cette marche, on veut démontrer que le service public se défait et qu’il est utile notamment pour les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées. Dans quelques années, les Canadiens n’auront plus de courrier à domicile», souligne Jean Gagnon, délégué syndical.

Le service sera alors remplacé par des boîtes postales communautaires.

«Nous avons besoin de la population pour nous aider à sauver ce service», rajoute Danielle Couette.

Déjà une pétition, signée par quelque 3 000 personnes de Québec, a été déposée à la Chambre des communes à la fin janvier pour protester contre la suppression du service porte-à-porte.

Sur le terrain, les facteurs craignent l’agrandissement de leur territoire de distribution. «Le volume de boîtes à gérer va être doublé, triplé ou quadruplé. Présentement, j’ai 32 boîtes, je ne rentre pas dans mon 8 h de travail, je travaille jusqu’à 12 h par jour. L’avenir, on ne sait pas comment ça va aller», confie Jean Gagnon.

Le facteur a vu, du jour au lendemain, son secteur s’étendre. «Le 21 octobre, j’avais 492 familles et je suis monté à 1865. Si Postes Canada grossit encore les secteurs, j’en aurai combien de plus? Comment va-t-on pouvoir gérer ça?», s’interroge celui qui distribue le courrier dans le secteur du Domaine des Méandres.

La décision de Postes Canada aura un impact au niveau des employés. Selon le Syndicat des travailleuses et travailleurs de Postes Canada, la réorganisation des services entraînera, dans la région de Québec, la perte de 40 % des effectifs.

Informations complémentaires au www.sttplocaldequebec.ca.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *