uncategorized
16:30 22 octobre 2014 | mise à jour le: 22 octobre 2014 à 16:30 Temps de lecture: 2 minutes

Coups de feu sur la colline parlementaire à Ottawa: Annick Papillon en sécurité

FUSILLADE. Annick Papillon, la députée néo-démocrate de Québec, a fait savoir qu’elle était en sécurité à la suite des coups de feu survenus ce matin sur la colline parlementaire à Ottawa.

Annick Papillon, rejointe en avant-midi, confirme qu’elle est en sécurité, confinée dans son bureau à la Chambre des communes, à Ottawa, à environ 200 mètres du Parlement.

«J’ai parlé à certains de mes collègues qui m’ont confirmé être en sécurité», déclare-t-elle.

«On est en train d’élargir le périmètre de sécurité, même le centre Rideau qui n’est pas tout près du Parlement a été fermé», ajoute-t-elle. Le bureau de circonscription d’Annick Papillon à Québec est fermé suite à la demande des forces de l’ordre. La situation ne semble pas être sous contrôle d’après la députée.

«Depuis le début de mon mandat, je n’ai jamais vu autant d’insistance [de la part des forces de l’ordre] pour la sécurité, avoue-t-elle. Je suis inquiète pour les touristes qui étaient au Parlement.»

«Je veux être rassurante même si je suis nerveuse, je suis rendue maintenant assez loin des événements». La députée fédérale n’a pas d’informations concernant la fin du confinement dans son bureau, ses seuls interlocuteurs sont les membres de la sécurité de la Chambre des communes. Grâce au téléphone, elle a pu joindre des membres de sa famille.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *