uncategorized
18:49 23 janvier 2014 | mise à jour le: 23 janvier 2014 à 18:49 temps de lecture: 2 minutes

Appui financier pour la restauration du Monastère de l’Hôpital général de Québec

Les Augustines de la Miséricorde de Jésus bénéficieront d’une aide financière de 35 100 $ du gouvernement du Québec pour la restauration des fondations de l’aile Notre-Dame-des-Anges du Monastère de l’Hôpital général de Québec et du presbytère.

Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, et la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Agnès Maltais, en ont fait l’annonce, ce matin, en soulignant que ce montant alloué par le ministère, en vertu du Fonds du patrimoine culturel québécois, vient s’ajouter aux 52 800 $ versés par les Augustines pour assurer le financement complet des travaux.

«La valeur patrimoniale du Monastère de l’Hôpital général de Québec est unique. Ce vaste ensemble constitué patiemment par les Augustines forme un tout architectural et paysager admirablement préservé. Ce soutien financier du gouvernement du Québec vient consolider le patrimoine culturel de Québec», a déclaré le ministre Kotto.

Plus de 300 ans d’histoire

Immeuble patrimonial classé depuis 1977, le Monastère de l’Hôpital général de Québec a été fondé par Mgr de Saint-Vallier en 1692 sur le domaine appartenant jusque-là aux Récollets, pour ensuite être confié aux Augustines de la Miséricorde de Jésus. Il constitue un lieu de mémoire important de la guerre de la Conquête et témoigne de l’évolution de l’architecture et des techniques de construction sur plus de 300 ans.

«L’annonce d’aujourd’hui s’inscrit dans une vision d’un Québec dynamique, fier de ses origines et de son héritage culturel. Je considère qu’il est primordial de s’associer à la conservation et à la mise en valeur du patrimoine des Augustines dans la région de Québec», a ajouté la ministre Maltais.

L’établissement a été transformé en 1999 en centre d’hébergement, sous la responsabilité du Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *