uncategorized
16:10 3 juillet 2014 | mise à jour le: 3 juillet 2014 à 16:10 temps de lecture: 1 minutes

Lac-Mégantic : le lieutenant Steve Gadoury garde l’odeur de benzène dans les narines

TÉMOIGNAGE – Un an après la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic, qui a fait 47 victimes dans la nuit du 5 au 6 juillet 2013, le lieutenant Steve Gadoury, originaire de Charlesbourg et qui réside actuellement à Lac-Beauport, revient sur ses deux séjours au cœur de la «zone rouge», le nom donné par les enquêteurs au centre-ville dévasté.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *