uncategorized
19:02 14 février 2013 | mise à jour le: 14 février 2013 à 19:02 Temps de lecture: 2 minutes

Squat Basse-Ville : une marche de sensibilisation

Une vingtaine de personnes ont pris part à la marche (sur la photo), organisée ce jeudi midi par le Squat Basse-Ville, vers les bureaux de Véronique Hivon, ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse. En l’absence de cette dernière, une délégation a remis, à son délégué, une copie des lettres d’appui reçues de parents et de partenaires, ainsi qu’une copie de la pétition écrite qui sera déposée sous peu à l’Assemblée nationale. Une clef symbolique lui a été également remise pour rappeler la fermeture imminente du Squat Basse-Ville, prévue le 18 février si aucune solution financière n’est trouvée. «L’objectif de cette marche est de sensibiliser la population à sa fermeture éventuelle. À la suite de la rencontre que nous avons eue avec les membres de l’Agence de la santé, ils ne peuvent pas nous aider, car ils n’ont pas eu de commande du Ministère ni de madame Maltais. Pour eux, pour rester ouvert il faudrait faire des coupures de services. Mais c’est impossible par rapport à notre clientèle», explique Louise Fortin, la directrice du Squat Basse-Ville. Le conseil d’administration se réunira demain pour tenter de trouver une solution et maintenir les services du Squat.

(I.L.M.)

 

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *