uncategorized
20:11 8 février 2013 | mise à jour le: 8 février 2013 à 20:11 temps de lecture: 3 minutes

La gastronomie dévoilée aux élèves de Jean-de-Brébeuf

L’école secondaire Jean-de-Brébeuf a organisé, aujourd’hui, la première édition de la journée du goût en collaboration avec l’École hôtelière de la Capitale. L’occasion pour les 600 élèves d’en apprendre davantage sur le domaine culinaire et de déguster un banquet gastronomique.

Cette première journée du goût a permis aux élèves de découvrir l’univers de la gastronomie. «Le défi était d’arriver à faire un service de 6oo repas gastronomique dans un environnement qui n’est pas le nôtre, mais dans une école secondaire. Avec des nappes et des serviettes en tissu, nous avons voulu recréer le plus possible un cadre gastronomique. J’ai déjà organisé des ateliers du goût dans des écoles primaires. Et j’avais cette idée de le faire pour le secondaire, explique Olivier Neau, enseignant en cuisine de l’École hôtelière de la Capitale. Cela permet, à des élèves d’une école, située en milieu défavorisé, de vivre une expérience gastronomique.»

Ainsi, trois chefs et un maître d’hôtel ont encadré un groupe d’élèves en cuisine et un groupe d’élèves en pâtisserie afin de réaliser un banquet gastronomique peu commun.

Le menu a mis en vedette des produits fins du terroir québécois, comme le veau du Québec ou encore le bleuet.

Le terroir à l’honneur

«Au-delà du banquet, cette journée est pédagogique. Avant le repas, le maître d’hôtel a expliqué aux élèves les bonnes manières, comment placer sa serviette etc.», confie la directrice de l’établissement scolaire, Natalie Bonenfant.

Avant de déguster leur repas, les élèves ont eu l’occasion, à la bibliothèque, de rencontrer des producteurs de la région. Des kiosques sur la nutrition, les fines herbes, les boissons énergisantes, les métiers en lien avec l’hôtellerie ont permis aux élèves de découvrir ce secteur d’activités.

Des dégustations comme la fleur de capucine ou encore la pâte d’amande et la crème au sucre étaient également proposées. «Je n’avais jamais goûté la pâte d’amande, c’est bon. Et j’ai découvert qu’on pouvait faire de belles pâtisseries avec ça», confie Marianne, en secondaire 3. «Je n’aime pas trop les aliments sucrés, mais là, la crème au sucre, ça goûte vraiment bon. C’était quelque chose de nouveau pour moi», témoigne Vy, élève de secondaire 3.

L’expérience des fleurs comestibles a enchanté Érika, scolarisée en secondaire 5 : «C’était la première fois que je mangeais une fleur. Cela avait un petit goût sucré, puis ça s’est mis à picoter en bouche. C’était un bon mélange des saveurs.»

Lors de cette journée du goût, les élèves de Jean-de-Brébeuf ont découvert des produits du terroir et ont fait saliver leurs papilles.

Cette expérience devrait se répéter l’an prochain, dans une autre école de la Commission scolaire de la Capitale.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *