uncategorized
17:25 25 mars 2013 | mise à jour le: 25 mars 2013 à 17:25 Temps de lecture: 2 minutes

Sinistrés dans Limoilou : appel aux bénévoles

Suite à l’élan de générosité des Québécois la semaine dernière pour soutenir la soixantaine d’immigrants, qui ont récemment tout perdu dans l’incendie de leur immeuble à logements de Limoilou, les organismes communautaires ont besoin de bénévoles pour trier tous les dons amassés.

Près d’une trentaine de bénévoles se sont rendus, en fin de semaine à l’Armée du Salut, pour trier tous les dons amassés. Cet élan de générosité a permis d’amasser une quantité impressionnante de vêtements, de chaussures, de jouets ou encore de meubles.

«Nous allons continuer de trier tous ces articles, dans l’entrepôt de l’Armée du Salut, pour ensuite pouvoir l’acheminer aux familles sinistrées. Pour ce faire, nous avons besoin de bénévoles», explique Valérie Picard-Lavoie, adjointe du député néo-démocrate de Beauport-Limoilou, Raymond Côté.

Compte tenu de la quantité de dons amassés, tout ne sera pas remis à ces familles. «Nous allons pouvoir en faire profiter d’autres familles dans le besoin du secteur de Beauport-Limoilou. Cette vague de générosité est incommensurable», confie Valérie Picard-Lavoie.

«Je savais que les gens de la grande région de Québec sont capables de faire preuve de beaucoup de générosité, mais nous avons été surpris par l’ampleur», affirme Raymond Côté.

Le bureau de circonscription du député n’accepte plus les dons. L’organisme Entraide Agapè continue, de son côté, à recevoir les denrées alimentaires et les dons en argent.

Les personnes intéressées à trier les dons et organiser le matériel peuvent contacter le bureau du député Raymond Côté au 418 663-2113. Il est également possible de faire un don en ligne auprès de la Croix Rouge sur le site : https://www.canadahelps.org/DonationDetails.aspx

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Les dons ont afflué la semaine dernière dans les bureaux du député néo-démocrate de Beauport-Limoilou, Raymond Côté. Il aura huit camions de 20 pieds pour vider les locaux.

(Photo Isabelle Le Maléfan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *