uncategorized
19:40 12 avril 2013 | mise à jour le: 12 avril 2013 à 19:40 temps de lecture: 2 minutes

Deux dons sauvent la Maison Emmanuel

Les fondateurs de la Maison Emmanuel, qui vient en aide aux jeunes de la rue, ont lancé, en janvier dernier, un cri d’alarme. Et cet appel a été entendu par deux généreux donateurs.

La Maison Emmanuel a repris ses activités dans la Basse-Ville de Québec grâce à la générosité de deux personnes. En décembre, la transmission de leur vieux campeur, construit en 1973, a cassé. Les bénévoles se trouvaient alors dans l’impossibilité de fournir un repas aux jeunes de la rue. L’organisme n’avait pas les moyens financiers de payer les réparations.

Sophie Boutin, la cofondatrice a reçu un appel de Mario Desharnais. Le mécanicien de Château-Richer a réparé, à ses frais, le motorisé. «Ça m’a fait plaisir. Je voulais aider ceux qui aident les plus démunis. J’ai redonné vie à ce camion. J’ai fait remorquer le véhicule, j’ai changé la transmission, l’huile du moteur et remplacé la batterie», confie Mario Desharnais.

À nouveau sur le terrain

Grâce à son aide, l’organisme a pu reprendre du service.

Quelques jours plus tard, un second appel vient redonner du baume au cœur à l’organisme. Et depuis quelques semaines, l’organisme invite les jeunes dans un nouveau motorisé, offert par le père d’une jeune fille, qui a eu recours aux services de la Maison Emmanuel, pendant deux ans, au moment de la création de l’organisme en 2004.

Ce donateur de Saint-Jean-Port-Joli a offert sa caravane de 34 pieds. «Il avait le véhicule dans sa cour mais n’en faisait rien et il a pensé nous l’offrir pour aider les jeunes», raconte Sophie Boutin.

«Je suis très heureuse, ça fait du bien d’être aidé. On donne toute notre vie à ces jeunes», confie la fondatrice. L’organisme a décidé de vendre le vieux motorisé.

La dizaine de bénévoles vient en aide à des personnes âgées de 9 à 40 ans. «Dans la rue, la faim n’a pas d’âge», confie-t-elle.

La Maison Emmanuel est de retour les lundis, mardis et jeudis. Elle sert entre 15 à 30 repas par soir, devant l’église Jacques-Cartier, à l’intersection des rues Saint-Joseph et Caron.

La Maison Emmanuel déménagera d’ici la fin de l’été, elle est à la recherche d’une maison. Informations au 418 353-8217.

Grâce à un don, Sophie Boutin et Michel Plante, fondateurs de la Maison Emmanuel, disposent d’un nouveau motorisé. (Photo Isabelle Le Maléfan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *