uncategorized
13:08 30 avril 2013 | mise à jour le: 30 avril 2013 à 13:08 temps de lecture: 2 minutes

Ibrahim Soumahoro ne sera pas expulsé

À quelques heures de son expulsion, Ibrahim Soumahoro, qui vit à Québec depuis 2008, vient d’obtenir un sursis. Cet entraîneur de l’École de cirque de Québec, d’origine Ivorienne, restera dans la Capitale-Nationale et ne sera pas expulsé, comme prévu par le Ministère fédéral de l’Immigration, mardi à 16 h 30.

Son avocat, Me Langlais, a réussi à obtenir un certificat de sélection du Québec sur la base de la rareté de son métier d’entraîneur à l’École de cirque de Québec. «Des appuis politiques ont été donnés. Ce qui a fait que le gouvernement du Québec s’est saisi du dossier. Nous avons obtenu un certificat de sélection du Québec basé sur ses compétences dans le domaine du cirque. Nous avons démontré qu’il s’agit d’un emploi en pénurie à la grandeur du Québec», explique-t-il.

Depuis quelques semaines, amis, citoyens et hommes politiques avaient témoigné de leur soutien. Plusieurs rassemblements avaient été organisés pour interpeller l’opinion publique et le gouvernement. Rappelons que ses amis et collègues de travail avaient organisé, à son insu, un spectacle-bénéfice afin de payer les frais d’avocats.

«On est tellement content car la décision est basée sur son apport économique à Québec. On est fier pour lui. C’est un bon citoyen. Bravo à la mobilisation», souligne le maire de Québec, Régis Labeaume.

«C’est une belle démonstration de mobilisation d’une communauté pour défendre une cause juste. Le résultat démontre que lorsque la population est solidaire pour faire changer une décision, ça peut fonctionner», déclare Raymond Côté, député néo-démocrate de Beauport-Limoilou.

Ibrahim Soumahoro, âgé de 32 ans, était sous le couvert d’une expulsion, car il croyait, à tort, d’une demande de résidence permanente pour motif humanitaire était en cours. Ne sachant ni lire ni écrire, Ibrahim Soumahoro aurait été mal conseillé. Il devait quitter le pays mardi, à 16 h 30. «Je suis heureux, ça va bien», confie-t-il.

 

Groupe Québec Hebdo

Ibrahim Soumahoro ne sera pas expulsé

(Photo Isabelle Le Maléfan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *