uncategorized
22:13 30 août 2013 | mise à jour le: 30 août 2013 à 22:13 temps de lecture: 4 minutes

Oserez-vous goûter au «Péché Mortel» ?

Après avoir été créée à Montréal voilà trois ans, la Semaine du burger débarque pour la première fois à Québec. Cet évènement culinaire se déroulera simultanément à Montréal, Vancouver et Winnipeg. Du 1er au 7 septembre, les 31 restaurants participants de la région vont concocter des burgers, des plus simples aux plus spéciaux, au tarif unique de 10 $. Le restaurant Le Quai 19, situé au Vieux-Port, participera à cette course au meilleur burger et proposera le «Péché Mortel».

Les chefs de la trentaine de restaurants participants ont rivalisé d’imagination pour créer un burger unique. Et Dominic Jacques, le chef du Quai 19, ne fait pas exception.

«Les gens aiment le burger, mais il faut sortir des sentiers battus pour obtenir un burger signature, avec ma touche personnelle», raconte le vainqueur de l’émission Les Chefs! de l’édition 2012.

Et c’est ainsi qu’est né le «Péché Mortel». Ce burger n’a rien d’un burger traditionnel. Le pain brioché, spécialement développé par l’artisan-boulanger de Sainte-Foy, Éric Borderon, est à la bière noire «Péché Mortel», coiffé de grains d’orge et de germes de houblon frais, avec une boulette de boudin blanc de porcelet du Québec maison à la bière «Blanche du paradis», champignons sauvages comme les trompettes de la mort, oignon caramélisé au cidre de glace «Neige» et premières pommes surettes de l’Île d’Orléans. On ajoute à cela le Bleu d’Élisabeth. Sans oublier la micro laitue romaine de jardin, pétales de tomate confite et bacon de sanglier fumé au bois de pommier.

«En bouche, ça fait «pof», c’est l’accord parfait. Ce burger est à mourir d’envie d’où son nom», assure le chef du Quai 19, qui a ouvert en juin dernier.

À travers ce burger, Dominic Jacques met de l’avant l’utilisation de la bière. «La bière est sous-estimée et encore méconnue. L’accord bière et fromage est très bon. On sort ainsi de l’ordinaire. Ce burger est à l’image de notre restaurant qui offre des produits du terroir», poursuit celui qui travaille comme cuisinier professionnel depuis une dizaine d’années.

Le chef participe avec enthousiasme à ce concours où le public est invité à voter via Internet pour le meilleur burger. «C’est un défi personnel, car j’aime pousser mon côté créatif. Je veux que mon burger soit le meilleur», dit-il.

Et le chef a des projets plein la tête. Il inventera un nouveau burger chaque saison. Après le «Péché Mortel», les fins gourmets pourront déguster, cet hiver, un burger au canard, le «Tu t’lèves plus», avec des frites cuites dans la graisse de canard.

Une première à Québec

Imaginée par Technologies People Mover et importée dans la Capitale-Nationale par Tonresto.ca, l’épique compétition culinaire se tiendra dans 31 restaurants de la ville.

«Nous voulons amener les gens dans les restaurants. Avec la Semaine du burger, on pousse les restaurateurs à sortir de leur zone de confort. Le concept est abordable pour tout le monde puisque le burger coûte 10 $», explique le cofondateur de Tonresto.ca, Jean-Sébastien Langlois.

Alors que la première édition de la Semaine du burger n’est pas encore commencée, les membres de Tonresto.ca pensent déjà à la deuxième édition. D’ici là, ils développeront la Semaine de la poutine, en février prochain.

Pour voter pour le meilleur burger : www.leburgerweek.com et pour consulter la liste des 31 restaurants participants de Québec : www.tonresto.ca (section «Évènements»). Les résultats seront connus dès le 8 septembre.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Le «Péché Mortel» était le burger créé par Dominic Jacques, du Quai 19, pour la Semaine du burger, qui s’est déroulé l’année dernière.

(Photo gracieuseté)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *