uncategorized
22:10 11 juin 2013 | mise à jour le: 11 juin 2013 à 22:10 temps de lecture: 2 minutes

Retour du marché public dans Saint-Jean-Baptiste

Après plus de 40 ans d’absence, le marché public devrait faire son grand retour dès le 28 juillet sur le parvis de l’église Saint-Jean-Baptiste, pour quatre dimanches consécutifs.

«Depuis plusieurs années, il y a une demande de la part des citoyens du quartier Saint-Jean-Baptiste. Ces derniers souhaitent avoir un approvisionnement plus facile en produits frais, en produits locaux», explique Dominique Bernier, chargée de projets chez Faubourg en saveurs, investigateur du retour du marché public dans le quartier.

Le marché public investira le parvis de l’église Saint-Jean-Baptiste dès le 28 juillet. «C’est un endroit convivial, qui est central dans le quartier. Historiquement, le parvis a toujours été un lieu de rassemblement et d’échange. Et c’est la connotation que nous voulons donner à ce projet», poursuit-elle.

Ce marché rassemblera des producteurs de la région avec une diversité des produits et des marchands-commerçants de la rue Saint-Jean comme les boulangers.

Maraîchers, spécialistes en plantes médicinales, producteurs de viandes et volailles ou encore apicultrice installeront leur étal sur le parvis. «On espère six kiosques agroalimentaires. D’autres seront destinés à de l’éducation au sujet de la nutrition, des saines habitudes alimentaires. Il y aura également de l’information pour contrer le gaspillage alimentaire», souligne Dominique Bernier.

Pour concrétiser ce projet, le faubourg en saveurs attend l’accord de la Ville de Québec et du conseil de la Fabrique de l’église pour occuper le parvis. «C’est en bonne voie de se concrétiser», assure-t-elle.

Un service de proximité

Ce marché public permettra à bon nombre de résidents de s’approvisionner dans leur quartier. «La moitié des gens qui vivent ici ne possèdent pas de véhicule. Malheureusement, l’accès à ce type de produits locaux et frais est assez restreint. Avec le marché public, nous voulons rendre ces produits accessibles aux gens du quartier», explique-t-elle.

En parallèle à ce marché, le Faubourg en saveurs récupérera une partie des invendus. Ces derniers seront remis à des organismes comme des cuisines collectives ou des soupes populaires. «Ainsi la clientèle plus démunie pourra bénéficier d’une alimentation de qualité», conclut Dominique Bernier.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Dominique Bernier est chargée de projets chez Faubourg en saveurs, investigateur du retour du marché public sur le parvis de l’église Saint-Jean-Baptiste.

(Photo Isabelle Le Maléfan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *