uncategorized
16:46 31 juillet 2013 | mise à jour le: 31 juillet 2013 à 16:46 Temps de lecture: 2 minutes

Plus de 400 participants à la première édition de la marche vieillir en santé

Dans le cadre du programme Vieillir en santé, quelque 300 aînés des neuf résidences privées Azur et Jazz de la région de Québec et une centaine de bénévoles ont participé à la première édition de la grande marche vieillir en santé.

«L’objectif est de conscientiser les aînés de l’importance de l’activité physique. La grande marche est un symbole pour démontrer que faire de l’activité physique, ça peut vraiment changer la vie des gens. Marcher, ça aide à améliorer le bien-être, c’est aussi une activité physique simple à faire. Cette marche démontre qu’il n’y a pas d’âge pour rester en santé. Cette grande marche est aussi pour montrer l’exemple aux autres résidences pour aînés», explique Jean-Marc Bélanger, directeur marketing chez Cogir.

C’est dans la bonne humeur et sous le soleil que les marcheurs ont pris le départ de la résidence le Saint-Patrick pour rejoindre la porte Saint-Louis. Sur le parcours, distribution de bouteilles d’eau et applaudissements des passants ont motivé les marcheurs.

«Je participe pour montrer aux gens que les personnes âgées sont capables de bouger», dit avec le sourire, Jean Begin, 81 ans.

«Pour vieillir en santé, il faut bouger. Cette marche est une merveilleuse idée, c’est joyeux», confie Hélène Lettre, 77 ans.

Cette première édition est issue de la collaboration avec le centre de recherches de l’institut de gériatrie de Montréal. «D’après leurs recherches, faire de la marche ou une activité physique permet aussi de diminuer certaines maladies comme l’Alzheimer», poursuit-il.

Rejoindre Terre de Feu

Cette activité de marche s’inscrit à l’échelle des Amériques où les participants devront parcourir un total de plus de 20 000 kilomètres pour rejoindre la Terre de Feu.

Depuis le 6 juin et jusqu’au 13 septembre, les 1 500 aînés à travers la province parcourent des distances propres à leur forme physique. Chaque aîné a reçu un podomètre et comptabilise ses pas durant la période de la grande marche.

«Notre objectif est de rendre au bout du continent américain. Selon nos estimations, on devrait l’atteindre d’ici la fin août», conclut-il.

 

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *