uncategorized
12:00 28 février 2016 | mise à jour le: 28 février 2016 à 12:00 temps de lecture: 2 minutes

Capsule historique: Pionniers de la Haute-Saint-Charles

HISTOIRE. Portez-vous le nom d’un des pionniers du territoire de la Haute-Saint-Charles? Découvrez l’histoire de François Barbeau, pionnier de la Haute-Saint-Charles.

Ses descendants

Les familles Bourbon, Dumont, Bernard et bien sûr, Barbeau.

Où s’est-t-il établi?

Dans la côte du Grand-Saint-Antoine.

Son histoire

L’immigrant François Barbeau (1651-1711) s’est établi dans la seigneurie Saint-Gabriel avant 1684. Sabotier de métier, les archives nous informent d’ailleurs qu’il paiera certaines dettes en fournissant des sabots à ses créanciers! Un membre de sa famille, Jacques Barbeau (1623-1687), était déjà établi sur la côte du Grand-Saint-Antoine en 1676. Ce dernier décédé sans postérité, François Barbeau a probablement hérité de ses biens et s’est établi sur les terres de son parent.

François Barbeau s’est marié en 1671 avec Marguerite Hédouin, une immigrante avec qui il a eu 15 enfants entre 1673 et 1700. Ceux-ci se sont mariés avec d’autres pionniers du secteur et l’une deux, Marguerite Barbeau, a fait l’objet d’une histoire hors du commun. Impliquée dans le meurtre de son mari Pierre Gendreau, elle a été condamnée à demeurer chez son père, François Barbeau, jusqu’à sa majorité. Toute une histoire à l’époque pour les habitants de la Côte du Grand-Saint-Antoine!

Lire les capsules précédentes:

Les Paquet

– Les Falardeau

Les Savard

Les Renaud

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *