uncategorized
14:00 25 mars 2016 | mise à jour le: 25 mars 2016 à 14:00 temps de lecture: 1 minutes

Sexoliques Anonymes de Québec: Vivre le sexe comme une maladie secrète

Roger (nom fictif) est abstinent depuis trois ans. L’homme de Québec a fait le choix d’arrêter le sexe lorsqu’il a accepté de traiter ce qu’il appelle «la maladie du secret», celle qui crée la honte: le sexolisme.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *