uncategorized
00:52 21 avril 2016 | mise à jour le: 21 avril 2016 à 00:52 temps de lecture: 4 minutes

Des rencontres sans critères pour les 50 ans et plus

RENCONTRES. Depuis près de deux ans, Mélanie Trudel organise des soirées Célibataires sans critères. Débutant habituellement par la catégorie d’âge des 24-40 ans, l’organisatrice s’attaque maintenant à une nouvelle tranche, les 50 ans et plus.

Dans les soirées Célibataires sans critères, les participants n’ont pas le droit de dévoiler leur âge, leur profession et depuis quand ils sont célibataires. «Il faut que ça clique pour les bonnes raisons. Le but est de sortir les gens du virtuel et qu’ils se rencontrent dans le réel», explique la fondatrice de Célibataire Québec.

La clé du succès selon elle, est de ne pas avoir d’attentes quand on se présente dans ce type de soirées. «C’est vraiment important. Bien entendu, les gens qui participent recherchent l’amour, mais repartir seul n’est vraiment pas un échec puisque des relations sont tout de même bâties.»

Elle-même ne se fait pas d’attente par rapport au succès de cette première édition. «Pour le moment nous avons une quinzaine d’inscriptions, mais, peu importe l’âge, la principale période d’inscription, c’est une semaine avant l’événement.»

C’est à la demande des participants que l’entremetteuse a décidé d’offrir la soirée 50 ans et plus qui aura lieu au Rideau Rouge, le 14 mai prochain. «On était déjà allé jusqu’à 40 et 45 ans et plus, mais ça faisait un trop gros écart d’âge avec ceux qui ont 60 ans et plus par exemple.» Depuis l’automne, Mélanie a reçu beaucoup d’appels et de demandes pour des soirées «plus vieilles.»

Des rencontres en personnes seraient aussi plus adaptées pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec les réseaux sociaux ou les sites de rencontres. «Je pense que c’est plus difficile de rencontrer à cet âge, puisque les gens sont moins habiles avec les réseaux sociaux.»

Un événement adapté à la tranche d’âge

Durant l’après-midi, puisque l’événement se déroule de 14h à 17h, les gens pourront participer à des rencontres minutes (speed dating). «Sans dire leur âge, les gens vont être identifiés en deux catégories: les 50-65 ans et les 65 ans et plus.» Les gens auront toutefois la possibilité de courtiser dans les deux catégories si l’envie leur prend.

À partir de 17h, l’ouverture sera publique. «Ça aide certains gens à se mettre à l’aise. Des proches des participants viennent les aider et restent avec eux pour la soirée. C’est vraiment une grosse fête», affirme Mélanie Trudel.

Les activités qui se dérouleront pour les 50 ans et plus seront quelque peu adaptées par rapport aux soirées «ordinaires». «On veut que ce soit agréable pour tout le monde. En général, on joue à L’osti d’jeu et à Privacy. On va éviter les questions intimes ou trop « coquines » et privilégier les questions plus générales. Aussi, les entremetteurs seront un peu plus présents que lors des autres événements, on ne veut pas que personne reste dans son coin.»

Dans le futur, l’organisatrice souhaiterait organiser une sorte de soirée retrouvailles. «Je n’ai pas souvent de nouvelles quant à savoir si les couples que je vois sont encore ensemble, les gens ne me reviennent pas. Je suis toujours contente de savoir que des couples se sont formés dans mes événements, c’est très valorisant.»

L’activité «50+» se tiendra au Rideau Rouge, le 14 mai, de 14h à 17h. Une soirée ouverte à tous suivra. Pour les personnes intéressées, il est idéal de réserver en ligne au www.celibatairequebec.com ou par téléphone au 1-844-235-4272. Les places sont limitées.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *