uncategorized
16:42 14 novembre 2011 | mise à jour le: 14 novembre 2011 à 16:42 Temps de lecture: 1 minutes

Jacques Giroux poursuit son oeuvre missionnaire au Nicaragua

Missionnaire du Sacré-Cœur originaire de Beauport, Jacques Giroux a quitté le Québec en 1977 pour se réaliser en tant que prêtre ouvrier en République dominicaine. En 1985, il rejoint le Nicaragua, un pays aux prises avec une guerre civile, où il œuvre toujours après avoir fondé le Centre communautaire Oscar Romero qui devient au fil des ans une coopérative de services multiples permettant de développer plusieurs projets comme une clinique médicale, une pharmacie, une bibliothèque, un centre Internet, une radio communautaire et une ferme biologique.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *