Actualités
17:31 20 mars 2018 | mise à jour le: 5 février 2019 à 14:26 temps de lecture: 2 minutes

Acquisition des fermières de Val-Bélair

Le Cercle de Fermières St-Raphaël reçoit une aide financière de 17 489$ pour l’achat d’un métier à tisser neuf d’une largeur de 3,04 mètres (120 pouces).

De gauche à droite, Ginette Laflamme, Denise Moisan, Berthe Moisan, le député Gérard Deltell, Normande Babin et Jocelyne Dostie.

Photo TC Media – Alain Couillard

La présidente de l’organisme, Denise Moisan, raconte que son objectif était d’augmenter les connaissances en tissage, que ce soit au niveau de préparer l’appareil ou encore d’effectuer le tissage lui-même.

Il y a deux ans, une première demande de subvention de 25 000$ avait été déposée auprès du gouvernement canadien. Celle-ci dépassait de quelques sous le montant maximum et elle avait été refusée. «On l’a légèrement modifiée cette fois et nous l’avons représentée au printemps 2017. Le nom que nous avions donné à notre demande de projet de subvention était : F.I.R pour former, innover et rajeunir.»

Mme Moisan rappelle que les fermières doivent également s’adapter aux nouvelles techniques et, de ce fait, elles pourront compter sur un logiciel qui leur permettra de créer leur propre patron de tissage. Trois des fermières pourront suivre une formation pour l’utilisation de ce programme installé sur un ordinateur portatif. Le métier à tisser devrait être livré cet automne.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *