uncategorized
15:58 14 août 2007 | mise à jour le: 14 août 2007 à 15:58 temps de lecture: 2 minutes

Little Piff, un hommage à la vie

Pendant cinq ans, à coup de 15 minutes par-ci, par-là, un résident de Duberger, François Robert jr., a complété son premier roman.

À la mi-quarantaine, M. Robert jr. a décidé d’accomplir une vielle promesse d’enfance réalisée suite au suicide d’un proche: L’histoire de Little Pïff était née. L’enseignant d’une école secondaire de la Rive Sud a placé le phénomène du suicide chez les jeunes au cœur de son roman. Même si le thème l’est, M. Robert jr. ne considère pas son œuvre comme lourde. Il la voit plutôt comme un hommage naïf, simple à la vie. Il concède toutefois que son livre en est un qui se lit lentement.

En contact quotidien par son travail avec une jeunesse parfois déboussolée, l’histoire qu’il a concoctée aborde, de front, ce fléau qui ne cesse de croître. «Je crois qu’une réponse au suicide est la reconstruction d’un pont entre les générations…Je suis de plus en plus convaincu qu’il faut faire parler le verbe taire», explique-t-il.

Le roman de 250 pages implique deux groupes de jeunes du village de Beauripamclé. La gang de Tokyo et celle de Félix. Suite au départ inattendu d’un des leurs, ils réagiront de façon différente, cherchant à comprendre. Les héros sont placés dans des aventures inusitées leur permettant de trouver des réponses à leur quête de sens. Quelques vieux saltimbanques y découvrent le plaisir de jouer un rôle dans la quête entreprise par les jeunes, alors que d’autres ne cherchent qu’à contrecarrer leur plan. L’œuvre s’adresse selon l’auteur aux 12 à 112 ans. Le roman est ponctué de clin d’œil au parcours et intérêts de l’auteur. Le village de Beauripamclé, par exemple, est un amalgame de noms d’écoles où M. Robert jr a enseigné. La fin de l’histoire laisse entrevoir une suite que l’auteur n’exclut pas. Le roman publié aux éditions Trafford inc.est en vente à la librairie Raffin de Place Fleur de Lys.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *