uncategorized
16:08 18 novembre 2009 | mise à jour le: 18 novembre 2009 à 16:08 temps de lecture: 3 minutes

L’école de la Chaumière se rallie pour réaliser le rêve d’un enfant malade

Quelque 275 jeunes de l’école primaire de la Chaumière, dans le district des Châtels, se sont concertés afin de se trouver un projet rassembleur au niveau communautaire. Leur choix : aider un enfant malade à réaliser un rêve, par le biais de la Fondation Rêves d’Enfants.

Certaines écoles ont la spécificité d’être tournées vers le sport, d’autres la culture ou encore les langues. L’école de la Chaumière a plutôt choisi l’action communautaire, alors que les élèves ainsi que leurs parents ont pris l’initiative d’aider un jeune atteint d’une maladie grave à réaliser un rêve, parfois le rêve d’une vie. «Les parents ont le goût de donner une nouvelle couleur à l’école», remarque Danielle Gagnon, technicienne en éducation spécialisée.

Idem pour tous les membres de l’école et les élèves : «On voulait un projet commun qui nous ferait vibrer», d’ajouter la directrice, Nathalie Bonenfant.

Des enfants de l’école de la Chaumière ont témoigné, pendant le lancement de cette année toute spéciale, de leur désir d’aider un enfant malade. Alors qu’un élève dit souhaiter aider les enfants à l’hôpital, un autre ajoute, le plus sérieux du monde : «Si j’étais un enfant, j’aimerais avoir un voyage à Walt Disney.» Bien vu, puisque c’est l’un des rêves les plus populaires, selon Robert Moreau, bénévole à la Fondation Rêves d’Enfants.

Un jeune élève a même souligné avoir déjà réalisé un rêve grâce à cette fondation, ayant déjà été malade.

D’autres enfants atteints de diverses maladies souhaiteront rencontrer une idole, comme Céline Dion, Sidney Crosby ou Simple Plan, ou encore obtenir une console de jeu vidéo, un écran plat, un ordinateur ou un voyage. Dans la région de Québec et à l’est de la province, on réalise plus de 125 rêves par années de jeunes de 3 à 17 ans.

Des activités toute l’année

Ainsi, toute l’année durant, les jeunes élèves amasseront par différentes activités des sous pour que se concrétise le rêve d’un jeune malade. Ce dernier, qu’on choisira dans les prochaines semaines selon son âge et sa proximité avec le lieu de résidence des jeunes élèves, visitera l’école en mai afin de les remercier et de leur parler de sa maladie.

Le projet «Donnez au suivant» commence dès le 1er décembre avec un bazar de jouets ouvert à toute la population, de 16 h à 19 h. Ces jouets seront vendus à un coût modique, soit moins de 10$. En attendant, du 19 au 26 novembre, on peut faire des dons de jouets en bonne condition à l’école de la Chaumière. Les jouets qui n’auront pas trouvé preneur seront donnés aux pompiers qui les redonneront à des enfants moins nantis. Ainsi, de toutes les façons, on s’assure de «donner au suivant».

En janvier, les jeunes tiendront une collecte de sous noirs. On prévoit aussi installer une friperie et faire des projets artistiques dans les classes et vendre les oeuvres créées.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *