uncategorized
22:27 26 octobre 2006 | mise à jour le: 26 octobre 2006 à 22:27 temps de lecture: 3 minutes

Nouvelle cour pour l’école Sainte-Monique

Les élèves, la direction et le comité de parents de l’école Sainte-Monique Les Saules ont récemment inauguré le nouveau parc-école de l’établissement. Une réalisation à la hauteur des attentes et qui a mobilisé une foule de personnes à commencer par les enfants eux-mêmes.

Même si la pluie tombait drue lundi dernier sur les nouveaux aménagements du parc-école Sainte-Monique, une atmosphère de fête régnait entre les quatre murs de l’établissement. La directrice générale de l’école, Danielle Boucher, n’a pas caché sa joie en mentionnant qu’il s’agissait d’un moment tant attendu après deux ans de travail acharné.

Pour souligner la fin des travaux, plusieurs personnalités du milieu politique s’étaient rassemblées, notamment les députés Sylvain Légaré, Agnès Maltais et Christiane Gagnon ainsi que le conseiller municipal du district Les Saules, Gérald Poirier.

En gestation depuis deux ans, le projet de réaménagement du parc-école a finalement été réalisé grâce au travail combiné des membres du comité de parents, de l’Arrondissement Les Rivières (qui a investi une somme de 86 000 $), de la Commission scolaire de la Capitale et du programme des Chantiers urbains qui a permis à une douzaine de jeunes décrocheurs de vivre une expérience de réinsertion sociale et professionnelle dans un contexte valorisant.

Sophie Mercier, l’une des participantes au chantier, a été invitée à prononcer quelques mots au sujet de son expérience. «Ça a été un plaisir de travailler pour cette cour, a-t-elle confié. J’espère que les jeunes vont bien en profiter.»

De leur côté, les membres du comité de parents ont chapeauté la tenue de plusieurs marchés aux puces visant à financer le parc-école. Leurs sous se sont ajoutés à ceux de la direction de la Caisse populaire Du Vallon, qui a consenti un montant de 15 000 $.

Outre le partenariat de convenance tissé entre les habituels palliers de gouvernement, le projet du parc-école a également reçu l’aide financière du concessionnaire Saturn, dont l’investissement se traduit par la présence d’un tout nouveau et impressionnant module de jeu.

Fait intéressant à noter, le parc-école a été élaboré de manière à servir également de parc intergénérationnel pour l’ensemble des résidants du quartier. Ainsi, en plus de l’ajout de balançoires, de modules de jeu et de paniers de basket-ball, les travaux comprenaient l’aménagement de sentiers piétonniers, d’une rivière de sable et l’asphaltage d’une partie de la cour.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *