uncategorized
21:46 19 avril 2007 | mise à jour le: 19 avril 2007 à 21:46 temps de lecture: 3 minutes

Un monde s’ouvre aux élèves du PÉI de Neuchâtel

Les élèves du Programme d’éducation internationale (PÉI) de l’école secondaire de Neuchâtel ont vécu leur premier colloque sous le thème «Un monde s’ouvre à toi» les 11 et 12 avril derniers. L’événement a permis d’amasser 2 800 $ pour le fonds d’entraide estivale dédié aux jeunes provenant d’un milieu moins favorisé.

Les diverses conférences et activités ont amené les élèves à s’impliquer concrètement dans leur milieu, notamment par la création du fonds d’entraide estivale. C’est le président d’honneur André Chouinard, animateur à la radio de Radio-Canada et cofondateur du Noël des enfants, qui a ouvert le colloque en partageant son expérience d’engagement communautaire avec les élèves.

Les activités du colloque étaient divisées en quatre thèmes qui correspondent à des aires d’interaction du PÉI En plus du bloc Service et communauté, les thèmes Environnement et santé, À la découverte du monde et Mon avenir professionnel ont été exploités.

Au terme de l’événement, l’objectif principal a été fièrement atteint. Grâce à une kermesse et à la marche d’entraide estivale qui a clôturé le colloque, les élèves participants ont réussi à amasser 2 800 $. Cette somme contribuera à embellir les vacances de jeunes qui pourront par exemple s’inscrire dans un camp de vacances ou faire l’achat d’équipement sportif comme un vélo pour mieux profiter de la saison estivale.

Juste avant la marche d’entraide se déroulait la conférence-spectacle de l’humoriste Boucar Diouf. Originaire du Sénégal, celui-ci a relevé avec fantaisie les similarités et les différences entre les modes de vie québécois et sénégalais. Il a aussi abordé le thème des relations intergénérationnelles en faisant souvent référence à ses grands-parents. Boucar Diouf a su faire rire et réfléchir les élèves présents, pour qui ces deux journées ont été hautes en couleur.

Le colloque coïncidait aussi avec la finale locale du concours de courts-métrages Festifilm. Dix courts métrages réalisés par des élèves de troisième secondaire ont été présentés lors de cette soirée gala. Une des porte-parole du concours, la comédienne Noémie Yell, était sur place pour présenter le gagnant qui représentera l’école secondaire de Neuchâtel à la grande finale du 5 juin à Joliette.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *