uncategorized
18:06 5 juillet 2009 | mise à jour le: 5 juillet 2009 à 18:06 temps de lecture: 3 minutes

Déménagement pour le CLSC de la Jacques-Cartier

En 1998, le CLSC de la Jacques-Cartier (Val-Bélair) et le CLSC de la Jacques-Cartier (Loretteville) envisageaient pour la première fois un déménagement. Plus de 10 ans plus tard, c’est chose faite. Depuis le 15 juin 2009, les deux entités ont fusionné et s’installent progressivement dans un nouveau bâtiment adjacent à l’Hôpital Chauveau.

Le nouveau bâtiment, un projet de plus de 7 millions de dollars, est relié à l’hôpital par une passerelle et offre l’avantage de réunir tous les services autrefois dispensés par les différents établissements sous un même toit.
«Nous pensons qu’un guichet unique et tous les services réunis représentent une plus value. Les gens sont tout simplement orientés vers le CLSC ou l’hôpital quand ils se présentent à l’accueil. Et puis nos nouveaux locaux sont beaucoup plus agréables», assure Sylvie Bonneau, directrice intérimaire du programme des services généraux et de la santé publique au CLSC de la Jacques-Cartier.

Caroline White, chef de programme des services généraux, abonde dans le même sens. «Ça a un côté très pratico-pratique de tout retrouver sous le même toit. La clientèle n’a plus à se demander si un service ou un programme est disponible sur place ou pas.»

Location et locaux exigus

C’est principalement le manque d’espace qui a obligé les deux CLSC à envisager le déménagement. «Nous avions deux sites avec de plus en plus d’intervenants pour répondre aux besoins grandissants de la population. Il était devenu évident que nous devions soit déménager, soit agrandir», rappelle Mme Bonneau.

Or les deux établissements étaient locataires et non-propriétaires de leurs anciens locaux. Comme les baux venaient à échéance, les dirigeants ont décidé de déménager plutôt que d’agrandir, d’autant plus que l’hôpital était propriétaire du terrain sur lequel ils sont maintenant installés. «Ça permet en quelque sorte d’autofinancer la construction du nouveau bâtiment», estime Mme Bonneau.

Le CLSC de la Jacques-Cartier (Loretteville), le nom officiel de la nouvelle entité, entend également profiter de toutes les possibilités offertes par leurs nouveaux locaux pour proposer des services plutôt innovateurs. Par exemple, on retrouvera à compter de cet automne l’Espace Promo santé comprenant une salle de conditionnement physique pour clientèle vulnérable ou atteinte de maladies chroniques et une cuisine communautaire où des intervenants rencontreront différents groupes qui se réuniront pour cuisiner. Les besoins des jeunes familles ont aussi été pris en compte puisque le CLSC offrira aux nouvelles mamans des salles spécialement prévues pour l’allaitement.

Malgré tout le travail que représente le déménagement des 174 employés que comptaient les deux CLSC, aucun bris de service n’a été à déplorer. «La clientèle n’a rien vu, le numéro de téléphone est demeuré le même et l’accueil tant téléphonique que physique a été assuré en tout temps», mentionne Caroline White. Les travaux d’aménagement devraient être complètement terminés d’ici la fin de l’été.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *