uncategorized
18:59 19 février 2009 | mise à jour le: 19 février 2009 à 18:59 temps de lecture: 2 minutes

Le grand chef huron-wendat propose une alternative

Pour souligner l’anniversaire de la bataille des plaines, le grand chef de la nation huronne-wendat, Konrad Sioui, propose qu’on y aille d’une célébration toute fraternelle, avec des gestes d’amitié et de réconciliation des peuples.

Le message est envoyé aux organisateurs des évènements commémoratifs. «J’offre de présider une cérémonie officielle sur les Plaines d’Abraham sur la base d’une séance positive et fraternelle de signature d’un traité de paix, d’harmonie et d’alliance entre toutes les parties désirant s’y associer…», indique M. Sioui.

Afin de «souligner notre convivialité collective», le grand chef propose que le cérémonial historique de la Grande Paix de 1701 puisse être repris sur les plaines, afin qu’on enterre la hache de guerre – plus précisément, des symboles de discordes. Dans ce trou serait ensuite planté un arbre de la paix, un pin blanc, en signe de l’amitié des peuples. «Toute nation qui voudra se joindre à l’Alliance pourra bénéficier de l’ombre bienfaisante de ce pin protecteur», suggère Konrad Sioui.

La cérémonie qui se veut empreinte de paix, de respect et d’harmonie, serait à l’image du peuple wendat : cérémonie du calumet de paix, discours, échange de cadeaux, colliers et ceintures scellant les alliances.

Au moment d’écrire ces lignes, la Commission des champs de bataille nationaux étudiait l’offre du grand chef.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *