Uncategorized
18:52 11 mai 2012

Des passionnés vaniérois sur la scène du centre d’art La Chapelle

Plus d’une quarantaine d’élèves de l’école secondaire de Vanier ont vécu l’expérience des planches au centre d’art La Chapelle. Depuis plusieurs semaines, les jeunes participent à la mise en place d’un spectacle de variétés avec des professionnelles.

«Je me sens privilégiée. Je me sens chouchoutée», confie Stella Adams au sujet de l’expérience qu’elle vit. L’exercice, en collaboration avec le centre d’art La Chapelle, est en place depuis trois ans. Le projet intitulé Passion Vanier vise à faire découvrir le milieu culturel et les différentes étapes nécessaires à l’organisation d’un spectacle. Pour certains, il s’agit d’un premier contact avec cet univers.

Le produit final a été présenté lors de trois prestations devant des parents et amis ainsi qu’aux élèves de deux écoles dont Notre-Dame-du-Canada à Vanier. Plus de 500 paires d’yeux ont pu constater le travail fait par les jeunes passionnés.

«On est parti de peu, affirme une animatrice, Geneviève Siconnelly. Même si je l’ai déjà fait par les années passées, le stress est un peu là.» Tout un processus a été accompli par le groupe avant le jour J. Le centre d’art La Chapelle a été mis à leur disposition. Ils ont suivi des formations afin d’apprendre le fonctionnement des appareils notamment pour ce qui a trait aux techniciens. Un professeur de chant a donné des ateliers aux participants du volet chanson. «C’était cool, il nous donnait des trucs», a réagi Laurie Massé questionnée sur son expérience. Aussi, un coordonnateur artistique Luc Boulanger a travaillé avec l’équipe un peu plus tôt cette année.

Intitulé Tout le monde en parle, le spectacle est un survol de l’année scolaire à Vanier. Par le chant, la danse et même le kung-fu, les artistes font des clins d’œil à la vie étudiante vaniéroise. L’animation est chapeautée par l’enseignante Michèle Laliberté. «Ce sont tous des élèves dynamiques et responsables. Du côté de la technique, il y a des gens qui sont là depuis le début. Ils se sont découvert des talents», explique Mme Laliberté.

L’activité est en même temps un trip de gang. Une ambiance amicale a envahi le centre d’art La Chapelle au passage de L’Actuel lors de la grande générale. «C’est le fun. On est avec nos amis. J’ai appris beaucoup à la technique», confie Jean-Christophe Dion.

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Isabelle Chabot


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette