Uncategorized
19:01 21 mars 2012

Microflow, le diagnostic réinventé à l’INO

Le cytomètre en flux, un appareil complexe qui ne se retrouve bien souvent que dans les laboratoires médicaux pour examiner des échantillons biologiques, est en voie d’être remplacé par le MicroFlow. Créé par des chercheurs de l’INO (Institut national d’optique), ce nouvel appareil basé sur l’exploitation de la fibre optique devrait permettre d’accélérer et de faciliter le diagnostic de la plupart des maladies infectieuses, sur Terre comme dans l’espace.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *