uncategorized
22:12 26 avril 2012

Jasmin Lacasse et Jessica Pichette: deux concepteurs d’aéronef primés

Après plus de 100 heures de travail, les finissants en dessin industriel du Centre de formation professionnelle de Neufchâtel ont tenté de relever le défi de faire voler un aéronef capable de décoller de façon autonome tout en atterrissant le plus loin possible.

Les concepteurs des avions ont essayé du même coup d’identifier le site d’atterrissage avec le plus de précision possible. Au total, cinq groupes de deux à trois personnes ont participé à l’épreuve finale récemment dans la cafétéria du centre de formation professionnelle.

Les élèves en dessin industriel ont choisi les matériaux en fonction de la théorie apprise en cours. «L’objectif est d’obtenir un avion le plus léger possible parce qu’ils ont juste deux élastiques pour fournir l’énergie pour décoller», soutient l’enseignant du cours Conception, Alain Bergeron. Ce dernier a en effet remis à chaque équipe seulement deux élastiques et une hélice.

Chaque groupe a eu droit à deux essais afin de faire voler leur avion le plus loin possible tout en prédisant le site d’atterrissage. Après les deux tests, des juges ont inspecté l’aéronef afin de vérifier la méthode de construction. En plus du poids, l’angle du gouvernail et l’ajustement manuel ont joué parfois des tours aux compétiteurs. Jasmin Lacasse et Jessica Pichette ont remporté le défi avec un résultat de 57 pieds parcourus. «On est content d’être allé loin, mais pas d’être loin de notre site», a mentionné Jessica Pichette. Le point de contact au sol prédit était très loin de l’endroit réel. Cependant, l’importante distance a permis au duo de gagner le concours quand même.

Il s’agit de la sixième édition. Par les années passées, les finissants ont notamment conçu une catapulte, une trappe à souris et un bolide-Pepsi.

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *