Uncategorized
20:34 30 octobre 2012

Un nouvel outil pour lutter contre l’homophobie

Le Groupe régional d’intervention sociale de Québec (Gris-Québec) a lancé un nouvel outil de sensibilisation pour contrer l’homophobie. La vidéo Alliés, Alliés! Ensemble contre l’homophobie vise à présenter des personnes hétérosexuelles ayant accompagné dans leur quotidien une personne gaie ou lesbienne. Le lancement s’est déroulé à l’école secondaire Vanier, un établissement scolaire allié de l’organisme puisque des ateliers de démystification de l’homosexualité et de la bisexualité sont tenus.

Jean-Sébastien Busque, Mathieu Pichette et Félix Tanguay des émissions Les pieds dans la marge et Le monde en gros sont les porte-parole du nouvel outil. «On veut encourager le dialogue et rendre ça naturel dans la vie de tous les jours», mentionne Jean-Sébastien Busque.

Dans l’œuvre visuelle, les trois gars mettent en scène des segments humoristiques suscitant les éclats de rire des jeunes ayant assisté au visionnement. Les paroles blessantes ainsi que l’apparence physique sont notamment abordées. Les principaux messages sont l’intégration et de mettre de côté les comportements pouvant blesser. «Je crois que ça s’adresse surtout aux gens qui se croient loin de l’homosexualité et qui pensent qu’il n’y en a pas autour d’eux. C’est aussi un message pour les gens qui ne se considèrent pas être alliés. Il y a des parents qui peuvent être des alliés importants», ajoute Félix Tanguay.

L’œuvre a une durée d’une quinzaine de minutes. Les participants dans la vidéo proviennent de la région de Québec. Parmi eux, l’animateur et intervenant à la Maison des jeunes La Parenthèse à Vanier, Richard Boutet. Ce dernier espère que le nouvel outil fera boule de neige. «Ça fait 22 ans que je travaille à la Maison des jeunes. Aussitôt que l’on entend des préjugés blessants, on intervient tout de suite. Les jeunes le savent. C’est ce qui a fait que j’avais le goût de témoigner dans la vidéo», confie-t-il.

L’outil est disponible sur le site Internet de Gris-Québec ( http://www.grisquebec.org ) et sera proposé dans les milieux jeunesse ainsi que les écoles. L’organisme œuvre auprès des jeunes âgés de 15 à 24 ans ainsi que des parents. «Dans le processus de dévoilement ou de l’intégration de son orientation sexuelle, toutes les personnes de notre entourage et particulièrement les hétérosexuels qui font partie de la majorité, ils sont essentiels à ce que l’on puisse intégrer notre orientation sexuelle que l’on puisse normaliser tout ça», explique le directeur de Gris-Québec, André Tardif, en faisant référence aux alliés.

Deux entrevues ont été effectuées avec le directeur de Gris-Québec, André Tardif.

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *