uncategorized
18:34 13 novembre 2012

Un tour du monde en compagnie de Michelle Gagnon

L’Inde, la Grèce, la Turquie, la France, le Vietnam… Michelle Gagnon a visité de nombreux pays au cours des dernières années. De retour au Québec avec des images splendides en tête et des expériences culturelles riches, la résidente de Neufchâtel-Est a décidé de les partager.

Elle publiera son troisième livre sous peu. Après Voyages en Amérique du Nord et Voyages en Tunisie et en Égypte, Voyage en Grèce et en Turquie est l’occasion de raconter les visites ayant marqué le séjour de la voyageuse. Et l’aventure ne prendra pas fin ainsi, trois autres recueils sont planifiés. «J’ai toujours eu le goût d’écrire et finalement, je suis devenue infirmière», lance la femme dans la soixantaine. Ce désir est donc devenu un projet de retraite se faisant tout naturellement. «Je voulais prouver à moi-même et aux autres qu’être à la retraite, ça ne veut pas dire que ta vie est finie», explique celle qui s’est retirée du marché du travail depuis maintenant deux ans.

Le livre est composé de textes et de photographies. «L’idée, c’est de partager. Je ne veux pas garder cela juste pour moi», confie-t-elle. Et toutes les façons sont bonnes. Michelle Gagnon fait aussi des conférences dans les classes d’écoles primaires du secteur. Elle aborde la géographie de l’endroit, la religion, la population, la faune et elle présente même des vidéos. Quelquefois, elle enfile le costume du pays afin de créer un univers à l’image du lieu. «C’est quelque chose que je veux léguer à mes deux fils, mes belles-filles et mes petits-enfants», lance sans détour Mme Gagnon.

Une vie remplie de projets de retraite

L’horaire du temps de la retraitée est très chargé. Il faut que ça bouge. Un projet n’attend pas l’autre et elle reste rarement assise à ne rien faire. «J’ai déjà lu quelque part que la santé, c’est entre les deux oreilles», fait-elle valoir.

Plus les années s’additionnent, plus la Neufchâteloise sent une urgence de vivre. «Je m’aperçois que je suis sur une pente descendante, mais je vais m’accrocher et faire tout ce que je peux pour laisser ma trace, un petit coin de moi aux autres», révèle Mme Gagnon. Vivant pleinement sa soixantaine, elle prend toute les occasions qui passent afin d’explorer le monde avec son entourage ou seule.

Pour entrer en contact Michelle Gagnon, vous pouvez la contacter au 418 843-1767 L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *