Uncategorized
19:58 4 juin 2015

Gâter les mamans lors d’un 5 à 7

CAFÉ. Bonbons, manucures, massages et bouchées gratuites, la propriétaire du tout nouveau Gribouillis café-causerie créatif de Val-Bélair, Geneviève Simard, avait comme objectif de gâter les mamans, gratuitement, l’espace de quelques heures, pour ces femmes qui prennent rarement le temps de s’arrêter et qui «qui ont tendance à s’oublier», souligne-t-elle.

«Je n’avais pas envie de charger un prix d’entrée. Mes prix sont aussi plus bas que ce qu’on peut voir pour le même type de service, parce que ma clientèle que je vise n’est pas à 100% de son salaire. Je ne voudrais pas empêcher de briser l’isolement des mamans parce que les prix sont trop chers.»

C’est avec cette vision la propriétaire Geneviève Simard, a officiellement inauguré le Gribouillis café-causerie créatif, qui est ouvert depuis le 30 mars dernier. Dans un espace entièrement conçu et créé par la propriétaire et son copain, Geneviève a décidé de se lancer dans cette aventure, à la suite d’une dépression périnatale où elle s’est lancée comme défi de créer un environnement stimulant et créatif pour les mamans et leurs bébés. «Pendant ma grossesse, je cherchais des endroits où aller, pour ne pas rester seule à la maison. Quand j’ai accouché, l’idée s’est concrétisée et maintenant que j’avais mon bébé, j’ai le goût de sortir avec lui.»

Elle voulait un lieu où tout serait très simple, très adapté pour les bébés et les mamans, où les parents prennent le temps de s’installer et qu’il n’y a pas de pression pour commander rapidement, avec des ateliers créatifs pour les mamans et leurs enfants. «Le bricolage, dans ma grossesse, souligne Geneviève, j’ai réalisé que c’était la seule chose qui me faisait du bien.»

«Elle est jeune, et la voir se partir un café comme celui-ci, ça prend de l’audace et elle a réussi à créer un espace intéressant», indique une amie et collègue de Geneviève, Véronique. «Geneviève a créé un espace qui n’existait pas à Québec. Rien ne se compare à ce café», ajoute Claude. «Je suis venue plusieurs fois depuis que c’est ouvert, indique Stéphanie, une cliente et amie de la propriétaire, Stéphanie et le bébé autant que le petit frère adorent ça.»

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *