Techno
22:00 23 mars 2021 | mise à jour le: 24 mars 2021 à 11:43 temps de lecture: 4 minutes

Cybersécurité: La liste des pays les plus touchés par des virus et logiciels malveillants en 2021

Une étude publiée par Comparitech dresse la liste des pays les plus touchés par des virus, malwares, logiciels malveillants et autres dangers sur le web. On y apprend également ceux qui sont le mieux protégés en termes de cybersécurité. Le Canada fait bonne figure, mais a des lacunes avec l’hameçonnage.

Avec de plus en plus de gens connectés à un ordinateur, un téléphone ou une tablette, les pirates multiplient les tentatives d’infections pour soutirer de l’argent et des données personnelles.

Virus, malwares, trojan, logiciels malveillants, courriels d’hameçonnages, fraudes, sont des sujets dont on vous parle souvent dans notre section Sécurité et sur notre site sœur fraudeweb.com.

La prévention et la protection sont de mise pour éviter de tomber dans les pièges tendus par les pirates.

Consulter le kit antifraude de fraudeweb.com

Une récente étude du site Comparitech nous permet d’apprendre que le Canada se débrouille bien en termes de cybersécurité. Le pays se classe au 9e rang des pays les plus sécures. Pour nos coussins français qui nous lisent, la France quant à elle se classe au 40e rang sur 75 pays analysés dans l’étude.

Carte des pays les plus et moins protégés en terme de cybersécurité

Voici une carte des meilleurs et pires pays en termes de cybersécurité. Crédit: Comparitech.

Les meilleurs et pires pays en termes de cybersécurité

L’étude de Comparitech s’est intéressée à 15 critères de cybersécurité, soit:

  • Le pourcentage d’appareils mobiles infecté par un logiciel malveillant
  • Le pourcentage d’appareils mobiles infecté par un trojan bancaire
  • Le pourcentage d’appareils mobiles infecté par un rançongiciel
  • Le pourcentage d’ordinateurs infecté par un virus bancaire
  • Le pourcentage d’ordinateurs infecté par un rançongiciel
  • Le pourcentage d’ordinateurs infecté par un logiciel malveillant sur le web
  • Le pourcentage d’ordinateurs infecté par un logiciel malveillant local
  • Le pourcentage d’appareils mobiles infecté via un site web
  • Le pourcentage de toutes les attaques Telnet par pays d’origine
  • Le pourcentage d’utilisateurs attaqués par des cryptomineurs
  • Le pourcentage d’attaques basées sur SSH par pays d’origine
  • Le pourcentage de courriels de pourriel (spams) par pays d’origine
  • Le pourcentage de pays ciblés par des courriels malveillants
  • Le pourcentage d’ordinateurs attaqués par des tentatives d’hameçonnage
  • Les pays les mieux préparés aux cyberattaques selon l’indice mondial de cybersécurité de l’UIT

Avec tous ces critères, un score final a été établi pour déterminer les pays les mieux protégés et ceux qui sont les plus vulnérables.

Dans le top 5 des pays les moins protégés en termes de cybersécurité, on retrouve:

  1. Tajikistan
  2. Bangladesh
  3. Chine
  4. Vietnam
  5. Algérie

Dans le top 5 des pays les mieux protégés en termes de cybersécurité, on retrouve:

  1. Danemark
  2. Suède
  3. Irlande
  4. Norvège
  5. Finlande

Les Canadiens vulnérables à l’hameçonnage

Le Canada quant à lui se classe 9e rang. Un classement très respectable avec une moyenne globale de 11,99% d’infection dans les critères nommés plus haut.

Là où les Canadiens sont les plus vulnérables, c’est au niveau de l’hameçonnage sur ordinateur. 9,96% des Canadiens se seraient fait prendre au piège avec ce stratagème.

5,19% auraient également été infectés par au moins un logiciel malveillant sur leur ordinateur contre 2,68% sur un téléphone intelligent ou une tablette.

Bien que ces pourcentages soient bas, on parle quand même de 3,7 millions de Canadiens qui ont été victime d’hameçonnage et 1,9 million par un logiciel malveillant.

Ceci nous rappelle encore une fois l’importance de se protéger avec des solutions de protection et un antivirus autant sur notre ordinateur que nos appareils mobiles.

La vigilance et la prudence sont également de mise. Utiliser des sites comme VirusTotal ou ScamAdviser nous permettent notamment d’identifier si un site ou un courriel est sécuritaire.

On peut également identifier les courriels d’hameçonnage avec des trucs simples.

Autant de ressources qui réduiront les chances que l’on soit victime d’une attaque ou d’un virus sur nos appareils.

Protégez-vous des arnaques et fraudes sur le web grâce à fraudeweb.com

Articles similaires