Techno
20:00 16 juillet 2020 | mise à jour le: 4 septembre 2020 à 11:43 temps de lecture: 3 minutes

L’espace Yoop : la salle de spectacle virtuelle pour aider les artistes

L’espace Yoop, c’est une salle installée sur la scène du théâtre Wilfrid-Pelletier. La plateforme payante se veut comme une alternative à la manière de présenter des spectacles virtuels tout en bénéficiant d’un éclairage et d’un son professionnel.

C’est une initiative de chez nous, imaginée par Benoît Fredette, président de l’entreprise enovLAB et aidée par Louis Morissette et sa boîte de production KOTV.

plateforme concert virtuel espace yoop

Installée dans la salle Wilfrid-Pelletier, les spectacles virtuels ont droit à un rendu de qualité. Crédit : Yoop.

 

L’idée derrière le projet, c’est loin de prétendre que le virtuel va remplacer l’art vivant. D’ailleurs, Yoop se voulait à la base un complément aux tournées traditionnelles.

Effectivement, quoi de plus frustrant que de manquer le concert de son artiste préféré parce qu’il ne s’arrête pas dans notre ville? Avec Yoop, ça pourra être chose du passé.

Avec l’arrivée de la covid-19, les choses ont dû évoluer rapidement. Actuellement, la plateforme permet surtout de profiter de divers événements culturels sans avoir la nécessité de se retrouver en plein milieu d’une foule.

Comment ça fonctionne?

L’espace Yoop fonctionne via son ordinateur ou encore à l’aide de l’application mobile compatible avec Android et iOS. C’est sur ces appareils que l’on peut assister aux performances.

Les fans achètent leurs « billets » directement auprès des créateurs artistes et équipes sportives sans aucun intermédiaire afin d’accéder à leurs événements.

Les prix sont très raisonnables. La plupart des artistes québécois demandent entre 8$ et 20$ pour un événement afin d’être le plus inclusif possible.

Puisque le plateau de tournage est rigoureux et professionnel, la captation se fait selon plusieurs points de vue à l’aide de plusieurs caméras.

/datascontent/apercu-application-yoop-android.jpg

Un aperçu de ce dont a l’air l’application Yoop.

 

La plus grande particularité de la plateforme, c’est que si les spectateurs le veulent, ils peuvent être affichés à l’écran, derrière l’artiste.

64 places sont disponibles, et ces photos sont changées toutes les 5 ou 10 minutes pour que tout le monde puisse avoir sa chance d’être « sur scène » avec l’artiste.

Selon les désirs de celui-ci, certains fans peuvent même directement lui parler via un écran dans la salle.

Dès son lancement, beaucoup d’intérêt a été suscité à l’international. Des espaces similaires seront établis à Los Angeles, New York, Nashville et au Royaume-Uni. Un vrai beau succès québécois!

En savoir plus sur l’Espace Yoop

Articles similaires