Jeux du Québec
23:00 24 juillet 2016

Jeux du Québec : la Capitale garde le sommet dans sa mire

COMPÉTITON. Toujours dans le coup à l’issue du bloc 2 qui prendra fin lundi, la région de la Capitale espère se hisser en première place devant son éternelle rivale qu’est la Rive-Sud montérégienne aux Jeux du Québec d’été 2016 de Montréal. Pour l’instant, les jeunes sportifs d’ici ont fait belle figure en cumulant 78 médailles, ce qui les place en seconde position.

L’état d’esprit demeurait résolument optimisme dans le camp des porte-couleurs de la Capitale, en fin de journée dimanche. Malgré qu’il s’agisse de la dernière ligne droite, on se montrait très confiant d’aller chercher encore plusieurs médailles à l’enjeu, lors de l’ultime journée restante.

Il faut dire que d’année en année, la région de la Capitale s’avère très performante. Tout comme celle de la Rive-Sud. Les attentes sont donc grandes à l’endroit de ces deux puissances, qui n’ont pas le loisir de décevoir. Mais les autres régions de la province ne s’en laissent pas imposer et montrent de belles améliorations, ce qui rehausse le calibre des compétitions.

«La concurrence est plus féroce que jamais et la victoire ne nous est pas acquise d’avance. Il faut mériter nos succès. C’est pourquoi nous sommes très fiers de notre récolte jusqu’à maintenant», souligne la chef de délégation, Sarah Langlais-Lapierre. Selon elle, le classement final risque de bouger jusqu’à la dernière minute.

Bloc 2

Dans le cadre du bloc 2 des compétitions, qui a pris place jeudi, les disciplines principalement à l’honneur sont celles de l’athlétisme, du baseball, du basketball, du canoë-kayak, du tir à l’arc, du vélo de montagne, de la voile et du volleyball. S’il survient des déceptions, il y a aussi de belles surprises et de grandes performances.

Pour la région de la Capitale, les plus beaux moments de gloire ont été en canoë-kayak avec 17 médailles, en athlétisme avec 11 médailles, ainsi qu’en vélo de montagne avec 9 médailles. Si on ajoute les 12 médailles en cyclisme sur route, cela fait un total de 21 médailles remportées sur deux roues.

Contribution collective

Aux yeux de la chef de délégation de la Capitale, c’est bien de cumuler un maximum de médailles. Cela flatte l’orgueil de ses récipiendaires et la région par ricochet. Toutefois, le classement final au cumulatif des points se veut beaucoup plus important et significatif de l’effort et du mérite d’un groupe d’athlètes.

«Pour moi, le premier rang du classement cumulatif par pointage représente le plus grand accomplissement envisageable. Chaque performance même hors du podium rapporte des points et le cumul de ceux-ci contient la contribution de chaque participant dans l’effort collectif. Ainsi, chaque résultat compte même sans médaille et s’ajoute à notre prestation commune. C’est le message que je m’efforce d’inculquer à chaque athlète. En se dévouant au groupe, il n’y a jamais d’échec», soutient Sarah Langlais-Lapierre.

Au moment d’écrire ces lignes, la Capitale se trouvait au 2e rang autant pour les médailles qu’au cumulatif des points. Cependant, le dernier décompte remonte à la fin du bloc 1 et il est gardé secret par l’organisation des Jeux du Québec jusqu’à la cérémonie de clôture. C’est à ce moment seulement qu’on saura quelle est la région reine des Jeux d’été 2016, qui rapportera la bannière honorifique chez elle.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *