Jeux du Québec
18:55 17 juillet 2016

Les Jeux du Québec, une habitude pour la famille Larose-Gingras

JEUX DU QUÉBEC. Difficile de ne pas associer la famille Larose-Gingras aux Jeux du Québec. Guillaume y a été à trois reprises (2007, 2010 et 2012) et Frédérique l’a accompagné en 2010 et 2012. Cet été, les plus jeunes, Mireille, 16 ans, et Juliette, 13 ans, en seront quant à elles à leur deuxième participation.

«C’est super motivant de venir d’une telle famille», a lancé Juliette dans un élan de fierté à propos de sa génétique.

«Nous suivons leurs pas. Ce sont nos modèles», a renchéri Mireille sur les deux aînés.

Les deux sœurs feront partie des deux blocs de compétition. Le premier étant en cyclisme sur route et le deuxième en vélo de montagne. Elles veulent, certes, avoir du plaisir, mais l’objectif est de revenir de Montréal avec une médaille au cou.

Elles le jurent, aucune once de compétition n’existe chez les résidents du Lac-Beauport. Évidemment, puisque leur écart d’âge fait en sorte qu’elles ne doivent pas s’affronter.

«Les courses de Juliette ont lieu en matinée, alors je vais l’encourager. Moi, c’est l’après-midi, alors c’est à son tour de m’encourager», a dit Mireille avec un grand sourire.

Le rêve olympien

À l’aube des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, la grande majorité des athlètes qui participeront aux Jeux du Québec ont tous le rêve olympique en arrière de la tête.

Les deux sœurs n’y font pas exception, bien qu’elles savent qu’une future qualification olympique est loin d’être dans la poche. Elles ont sensiblement livré le même message : «On rêve d’y aller, mais il reste encore plusieurs étapes à franchir avant d’y aller.»

Partenaires d’entraînement, sœurs et amies, Juliette et Mireille vont tout donner pour atteindre leurs objectifs. Qui sait, un jour, peut-être qu’elles finiront par devoir s’affronter.

Québec Hebdo

Charles Lalande


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette