Jeux du Québec
17:05 4 mars 2015 | mise à jour le: 4 mars 2015 à 17:05 temps de lecture: 3 minutes

D’athlète à missionnaire: Yan Vézina part de Québec pour encourager l’Est-du-Québec

MATANE. Yan Vézina habite Charlesbourg. Pourtant, c’est avec la délégation de l’Est-du-Québec qu’il vit la 50e Finale des Jeux du Québec. Il en est à sa 21e édition comme missionnaire, en plus de trois présences comme athlète et une autre comme bénévole.

Les Jeux du Québec, il en mange, et ce, depuis 1985 alors qu’il a remporté une médaille d’argent en athlétisme. Provenant d’un milieu modeste et ayant grandi à Matane, Yan Vézina a découvert une bonne façon pour lui de visiter sa province grâce à l’événement sportif. «Pour les Jeux de Sept-Îles, je m’y suis rendu en avion. C’est impressionnant», raconte celui qui prend maintenant congé du travail pour continuer de vivre l’expérience marquante de cette semaine bien remplie de compétitions, de rires et de jeux.

Le missionnaire a raté cinq éditions lorsqu’il a eu des enfants, mais il a aussitôt repris la route une fois ses fils plus vieux. Très énergique, le Charlesbourgeois a imaginé avec son équipe de taekwondo une danse chantée afin de créer une ambiance bien particulière. Quand le groupe se met en action, l’euphorie devient contagieuse et même les entraîneurs font quelques pas.

Yan Vézina a mis sur pied depuis quelques années une chorégraphie dans l’eau rassemblant des missionnaires assignés aux équipes de nage synchronisée. La prestation fait un tabac et le nombre de participants augmente à chaque fois. La tradition a été initiée en 2007 par ce missionnaire.

D’édition en édition, Yan Vézina se fait un devoir d’encourager l’Est-du-Québec, mais également les autres régions de la province. L’esprit sportif est un aspect important de l’aventure des Jeux du Québec. Dans chaque discipline, un prix pour l’esprit sportif est remis à la délégation ayant démontré le plus de fraternité dans cet univers très particulier des Jeux du Québec.

Témoins privilégiés de la vie des athlètes

Les missionnaires sont des bénévoles accompagnant les jeunes athlètes des deux blocs pratiquement 24 heures sur 24. Leurs rôles consistent à coordonner l’horaire et l’importante logistique afin de permettre aux entraîneurs de se concentrer à leurs tâches spécifiques. Les accompagnateurs encadrent les sportifs tout au long de leur passage à Drummondville autant aux compétitions, aux dîners, au Village des athlètes et au lieu d’hébergement pour la nuit. «Lorsqu’il y a des problèmes, je dois m’adapter et tenter de minimiser les difficultés pour que les athlètes ne se rendent compte de rien», précise-t-il. L’objectif: faire vivre une expérience amusante.

En plus d’animer les journées, les responsables communiquent les résultats à la délégation afin de faire connaître le plus rapidement possible le dénouement des compétitions. L’Est-du-Québec détient d’ailleurs le titre de la région la plus active sur les réseaux sociaux.

Finale des Jeux du Québec 2015 à Drummondville

La 50e finale des Jeux du Québec a lieu à Drummondville jusqu’au 7 mars.

Cliquez ici pour consulter notre dossier sur la 50e finale des Jeux du Québec. Vous pouvez également revoir les principales compétitions dans notre galerie vidéo et suivre l’action en direct en cliquant ici.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *