Jeux du Québec
18:31 4 mars 2015 | mise à jour le: 4 mars 2015 à 18:31 temps de lecture: 1 minutes

Le temps s’arrête pour le doyen des Jeux

JEUX DU QUÉBEC. Depuis qu’il a eu le coup de foudre pour les Jeux du Québec, à l’hiver 1985, à Dolbeau, le Drummondvillois Claude Deshaies a l’impression que le temps s’arrête à chacun de ces rendez-vous magiques et grandioses. Pour ce bénévole passionné de la jeunesse sportive, véritable sommité en matière de judo dans la région, la venue des Jeux du Québec chez lui, à Drummondville, constitue un vieux rêve devenu réalité.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *