Hockey
22:47 5 juin 2020 | mise à jour le: 6 juin 2020 à 08:49

Repêchage de la LHJMQ à distance: les Remparts optent pour Evan Nause

Repêchage de la LHJMQ à distance: les Remparts optent pour Evan Nause
«Evan Nause aura un rôle important à jouer dans notre formation dès l'an prochain.» - Patrick Roy (Photo Métro Média - Jean Carrier)

HOCKEY. Il n’y avait pas de mamans pleurant de joie dans les estrades ou de papas regardant sa progéniture avec fierté des gradins. Il y avait seulement la grande table de l’organisation des Remparts au niveau de la glace du Centre Vidéotron et quelques journalistes présents faisant contraste avec la cohue qui existe normalement lors d’un repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

(Capture d’écran – YouTube LHJMQ)

Des circonstances extraordinaires pour ce repêchage à distance qui devait avoir lieu dans sa formule originale à Sherbrooke. Les Remparts ont profité de cette situation hors de l’ordinaire pour choisir le défenseur gaucher Evan Nause au cinquième rang. Si le joueur originaire de Riverview au Nouveau-Brunswick a refusé de se présenter aux Foreurs de Val-d’Or l’an dernier en raison de sa sixième sélection au repêchage de 2019 de la LHJMQ, Patrick Roy a bon espoir de le voir se présenter à Québec cet automne.

«C’est un risque calculé, j’évalue à au moins 75% les chances de le voir se présenter à Québec et nous n’aurions pas pris la décision de le choisir avec un pourcentage en bas de ça. Nous avons eu des bonnes discussions avec son agent et je suis confiant», affirme l’entraîneur-chef.

Impact immédiat

Pour les Remparts, il ne fait aucun doute que de repêcher l’athlète de 17 ans est une décision longuement murie. Le joueur de six pieds un pouce et 174 livres jouera immédiatement dans le fameux top 4 défensif selon le dirigeant. «Il sera à maturité dans notre cycle de trois ans et sa plus grande force est son apport sur l’avantage numérique. C’est un véritable quart-arrière et il vient combler un besoin important à ce niveau. Les gens vont l’aimer, c’est une belle journée pour l’organisation.

Le paysage très différent de cette séance de repêchage à distance. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Vendre sa salade

La direction des Remparts ne s’est pas seulement contenté de parler à son agent, mais Patrick Roy a également parlé au principal intéressé. «C’était un peu des montagnes russes comme négociations, mais cela s’est intensifié dans les six dernières semaines. Evan est une bonne personne, il est passionné de hockey et il recherche constamment à s’améliorer. On lui a mentionné que Québec était le meilleur endroit pour ça!»

Jakob Pelletier change d’adresse

La première ronde du repêchage a été marquée par plusieurs échanges, mais aucune transaction n’a été plus importante que celle impliquant les Foreurs de Val-d’Or et les Wildcats de Moncton. La formation de l’Abitibi a envoyé un message clair au reste de la ligue qu’ils seront à prendre au sérieux pour la prochaine saison en faisant l’acquisition du joueur vedette Jakob Pelletier et un choix de 4e ronde en 2022. En retour, les Wildcats reçoivent l’espoir Mathis Cloutier (8e choix au total), un choix de 5e ronde (87), un choix de première ronde en 2021 et un choix de deuxième ronde en 2022.

Premier choix

Pour la première fois de son histoire, la formation de Gatineau parlait au premier rang de la séance de repêchage et ils ont fait de Tristan Luneau l’honneur de la première sélection. Autre fait intéressant, trois joueurs des Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA ont été choisis lors de cette première ronde: Pier-Olivier Roy (8e), Jonathan Fauchon (10e) et Nathan Morin (19e).

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *