Hockey
16:28 14 décembre 2016

Frédéric Allard gonflé à bloc

HOCKEY. Défenseur de quatrième saison avec les Saguenéens de Chicoutimi, Frédéric Allard s’est dit excité par les nombreux changements apportés par son patron Yanick Jean. D’abord et avant tout, le #58 est heureux de terminer sa carrière junior là où elle a commencé.

Le vétéran de 20 ans, Joey Ratelle, a déjà rejoint le vestiaire des Bleus. L’ancien capitaine des Voltigeurs de Drummondville cumule déjà 24 buts à sa fiche dans la première moitié du calendrier régulier.

Les jumeaux Kevin et Kelly Klima s’amèneront en provenance de Moncton le 18 décembre, à l’ouverture du marché des échanges. Sélectionné au dernier repêchage européen, German Rubtsov pourrait également s’amener au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Dans le cas du choix de première ronde des Flyers de Philadelphie, le tout reste à confirmer.

Actuellement positionné au 11e rang du classement général, les Saguenéens connaissent une saison en montagnes russes. L’équipe enchaîne tour à tour des séquences de défaites et de victoires.

«Nous avons un club encore très jeune, a tenu à préciser le défenseur de Saint-Sauveur à Québec. Cela fait partie de l’apprentissage. La venue de Joey apportera beaucoup de leadership.»

D’autres formations du circuit Courteau se sont également rangées dans le camp des acheteurs. Il est donc important pour les Sags d’engranger les victoires rapidement, question d’accéder aux séries éliminatoires avec une position favorable.

«Ça ne sert à rien de penser à ça, a rétorqué l’espoir des Predators de Nashville. Nous allons nous concentrer sur nous et y aller un match à la fois.»

Derniers milles dans la LHJMQ

Au cours des quatre dernières années, Frédéric Allard n’a jamais été invité dans le giron de Hockey Canada. Pourquoi? Lui-même n’a aucune idée de la raison pour laquelle il passe sous le radar.

«C’est plate, mais c’est seulement de la motivation supplémentaire dans mon jeu avec les Saguenéens.»

Avec un contrat en poche avec les Predators, qui ont fait de lui un choix de 3e ronde l’été dernier, tout indique qu’il entamera le prochain chapitre de sa vie à l’automne prochain, alors qu’il débutera sa carrière professionnelle.

Wade Redden a disputé 1023 matchs dans la LNH. Depuis sa retraite, il occupe un rôle important dans le développement des espoirs de la franchise du Tennessee. Lors de son séjour au Québec récemment, il s’est arrêté à Chicoutimi pour rencontrer Allard.

«Leur encadrement est excellent. L’organisation est très proche des joueurs», a dit celui qui a été flatté de la visite de Redden.

Jusque-là, il veut profiter pleinement des derniers voyages en autobus et de ses dernières rencontres au mythique Centre Georges-Vézina. «Je suis vraiment content, je ne pouvais pas demander mieux. J’adore notre groupe de gars et nos partisans.»

D’un point de vue personnel, il revendique 30 points, dont cinq buts, en 25 rencontres. S’il maintient la cadence, il terminera l’année en ayant inscrit son nom sur la feuille de pointage à 75 reprises.

«J’ai connu un bon camp d’entraînement à Nashville, alors je suis revenu à Chicoutimi et j’ai poursuivi sur cette belle lancée. Je suis très satisfait de ma saison jusqu’à maintenant.»

Québec Hebdo

Charles Lalande


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette