Hockey
21:55 20 août 2016

Une défaite pour clore le camp des recrues

HOCKEY JUNIOR. Les Saguenéens de Chicoutimi ont profité de la générosité du gardien Lucas Fitzpatrick pour marquer quatre buts en première période. Alexandre Fortier a trouvé le fond du filet à deux reprises pour les représentants de la Vieille Capitale, mais le mal était déjà fait.

Ce gain de 4 à 2 a permis à l’équipe hôte de terminer le tournoi des recrues avec une fiche parfaite de trois victoires en autant de joutes.

Dans les 65 premières secondes de la rencontre, Fitzpatrick a accordé trois buts sur les trois premiers tirs dirigés vers lui. Ils provenaient des bâtons d’Alexis Gaboury-Potvin, de Jean-Simon Bélanger et de Samuel Houde.

Étant donné que Philippe Boucher ne prenait pas place derrière le banc des siens, les adjoints Marc Fortier et Daniel Renaud ont retiré Fitzpatrick, choix de deuxième ronde l’été dernier, quelques instants avant de le renvoyer dans son cercle bleu.

Les choses ne se sont guère améliorées toutefois, il a cédé une nouvelle fois devant Mathieu Desgagnés avant de laisser sa place à Samuel Cardinal au deuxième tiers.

Cette contre-performance n’a pas semblé inquiété Boucher à propos de son cerbère d’avenir : «Il a seulement 16 ans. On ne le jugera pas sur un seul tournoi, mais il a sûrement réalisé que sa préparation est à revoir et Ghislain Rousseau [l’entraîneur des gardiens] va s’en occuper.»

Dans le rayon des bonnes nouvelles, Alexandre Fortier s’est mis en valeur en marquant deux fois. Repêché au 14e et dernier tour en juin 2016, le petit attaquant de 5’7 originaire de Saint-Gilles qui a passé la dernière campagne avec les Corsaires de Pointe-Lévy a laissé une belle carte de visite.

«Nous n’avons pas lâché après un faux départ. Nous avons vu de belles choses chez certains joueurs», a ajouté le patron des opérations hockey des Remparts qui dresse un bilan positif du tournoi des recrues.

À noter, Matthew Barnaby fils ne se présentera pas un camp de l’équipe. Il devait y rester 48 heures pour conserver son éligibilité dans les universités américaines, mais une blessure a contrecarré ses plans…

Puis, Giancarlo Fiori n’aura pas la chance de percer l’alignement à l’âge de 19 ans. Défenseur de soutien en 2014-2015, il a pris sa retraite en septembre 2015, un choix qu’il a rapidement regretté. Boucher l’a renvoyé à la maison avant que l’équipe ne prenne la route de Chicoutimi.

L’arrière gaucher de Limoilou David Noël a quitté pour l’infirmerie lors de la deuxième période. Du côté des Saguenéens, on a informé les médias d’une blessure à l’épaule qui le fera manquer 7 à 10 jours d’action.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *