Hockey
03:10 6 octobre 2016

Autre victoire des Remparts face aux Félins

HOCKEY JUNIOR. Pour la deuxième fois en cinq jours, les Remparts de Québec ont triomphé aux dépens des Tigres de Victoriaville. Après un gain de 4-0 vendredi, les Diables rouges l’ont emporté 4 à 2 mercredi soir devant une maigre foule de 6 313 spectateurs au Centre Vidéotron.

Matthew Boucher et Jesse Sutton ont profité de rebonds étranges derrière le filet de James Povall pour donner les devants aux locaux.

Louis-Filip Côté et Derek Gentile ont également participé à la fête avant de voir Vincent Lanoue déjouer son ancien coéquipier Callum Booth à deux reprises dans une cause perdante.

Pour Gentile, il s’agissait d’un cinquième but en autant de rencontres. L’an dernier, il en avait marqué six en 54 rendez-vous. Une progression appréciée par son entraîneur-chef Philippe Boucher.

«Je m’attends à ce qu’il fasse des points dans notre ligue, surtout à 19 ans. C’est un gars dangereux autour du filet. Il a un instinct naturel qui ne s’apprend pas», s’est félicité Boucher «d’avoir investi» en l’attaquant âgé de 17 ans.

Bâtir sur les dix dernières minutes

Le pilote des Bois-Francs, Louis Robitaille, n’a pas aimé la grande majorité de la prestation de ses poulains, qui n’ont guère été menaçants dans les 50 premières minutes de la soirée.

«Nous avions les pieds dans le ciment. En première période, nous avons davantage regardé les estrades que la rondelle, mais nous sommes revenus forts en troisième. Nous n’avons pas lâché.»

Robitaille a analysé une différence dans le jeu des siens. Ils ont payé le prix en attaquant le filet de Booth dans les dix dernières minutes de jeu, une facette qui faisait défaut le reste du temps.

«Nous avons une bonne attaque, mais un gardien de la qualité de Booth va arrêter toutes les rondelles provenant de l’extérieur. Il faut mettre du trafic en allant là où ça fait mal.»

Turcotte suspendu?

Le dur à cuire des Remparts, Yanick Turcotte, s’est donné la mission de protéger le surdoué Andrew Coxhead. En fin de match, Danyck Calgaro a agrippé Coxhead, un geste qui a fait sortir le #17 de ses gongs, qui s’en est pris à l’employé de soutien des Tigres en enchaînant les coups de poing alors que son rival n’a pas lâché les mitaines.

La bande vidéo sera transmise sur le bureau du préfet de discipline de la LHJMQ, Raymond Bolduc, qui pourrait sévir contre Turcotte, qui s’est vu décerner une pénalité de cinq minutes pour agression.

«Yanick, c’est le grand frère de tout le monde. Il faut lui dire qu’à 6’3 et 180 lbs, Andrew sait se défendre, mais c’est regrettable qu’à 4-0, un joueur s’en prenne à un joueur de 16 ans», a lancé Boucher.

Booth a quant à lui commenté l’incident en une déclaration : «Nous avons un gars de 16 ans. Ils ont un gars qui a voulu le frapper. Yanick a fait sa job.»

Les Remparts affronteront les Sea Dogs de Saint-Jean et les Foreurs de Val-d’Or vendredi et samedi à domicile tandis que les Tigres prendront la route de Baie-Comeau pour deux joutes contre le Drakkar.

Québec Hebdo

Charles Lalande


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette