Hockey
23:25 4 octobre 2016

Une soirée spéciale pour Alexander Radulov

HOCKEY. Le chouchou des partisans au Centre Vidéotron, Alexander Radulov, a avoué être passablement nerveux à quelques heures de la rencontre préparatoire entre les Canadiens de Montréal et les Bruins de Boston.

Alexander Radulov

Photo PC

«Je pense que c’est normal! Je suis très content d’être ici. C’est bien que la LNH ait eu l’idée d’organiser ce match pour les gens qui aiment le hockey», a dit le hockeyeur de 31 ans en parlant des gens de la Vielle Capitale.

Son #22, de l’époque des Remparts de Québec, a été retiré dans les hauteurs du Colisée Pepsi, puis transféré dans le nouvel amphithéâtre.

«J’ai encore plusieurs amis à Québec, j’espère voir ma famille d’accueil. Patrick Roy sera là aussi.»

Avec les Diables rouges, de 2004 à 2006, il célébrait ses buts en tournant son bâton. Advenant le cas qu’il déjoue Tuukka Rask, le gardien des Bruins de Boston, osera-t-il faire son bon vieux rituel?

«On verra. Je vais commencer par marquer un but», a-t-il lancé en riant.

«Je veux gagner»

Avec un contrat d’un an en poche dans la métropole montréalaise, le flamboyant patineur de Nizhny Tagil ne sait pas ce que l’avenir lui réserve.

«Tout ce que je veux, c’est jouer, être un bon coéquipier et gagner. Ensuite, je vais voir ce que l’avenir me réserve.»

Radulov avait quitté les Predators de Nashville à l’été 2008, refusant d’honorer la dernière année de son entente avec la formation du Tennessee.

Il avait mis le cap sur la KHL, à Ufa, pendant quatre ans, avant de retourner à Nashville, mais les choses ont mal tourné. Il avait suspendu en séries éliminatoires pour avoir manqué un couvre-feu.

Cet été, il a choisi de revenir pour «prouver aux gens et à lui-même qu’il peut dominer dans la LNH».

Qui sait, une bonne saison et un contrat à long terme pourrait attendre ce nouveau père de famille.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *