Hockey
00:30 18 juin 2016

Plusieurs grands noms du hockey se mobilisent pour le cancer de la prostate

IMPLICATION. Plusieurs amateurs de hockey avaient rendez-vous au Complexe Les 3 glaces de Québec, aujourd’hui, afin de participer au deuxième Pro-Hockey, un événement au profit de la recherche sur le cancer de la prostate organisé pour la Fondation du CHU de Québec. Tables rondes, cliniques de hockey et multiples conseils étaient offerts aux participants.

«Depuis l’an passé, l’événement Pro-Hockey permet à des joueurs de ligues de garage, ou encore monsieur/madame tout le monde, de vivre la journée typique d’un joueur de hockey professionnel. Ils se font «coacher» par les joueurs et se font enseigner des techniques que souvent, ils ne connaissent pas», explique Simon Olivier, membre du comité organisateur.

L’événement, permettra à la Fondation du CHU de Québec de pousser la recherche sur le cancer de la prostate. «La cause touche beaucoup de monde et ça permet aux joueurs de se raconter leurs anecdotes de hockey. C’est une cause qui est très importante, puisqu’environ 70 Canadiens par jour reçoivent un diagnostic», a insisté M. Olivier.

Parmi les anciens joueurs présents, il y avait notamment Simon Gagné, Philippe Boucher, Alain Côté, Marc Fortier, Éric Chouinard, Dave Pichette et bien d’autres.

Importance de s’impliquer et volonté de redonner

Pour Simon Gagné, ancien joueur de la Ligue nationale de hockey (822 matchs) et ancien attaquant des Remparts de Québec, il s’agissait d’une deuxième participation à cet événement qui lui tient à cœur. «J’étais aussi là l’an passé. On m’avait approché pour embarquer dans l’événement qui se veut un rapprochement entre le cancer de la prostate et les hommes. Le hockey est venu en tête de liste et j’ai tout de suite embarqué, parce qu’on entend souvent des causes pour les femmes, mais du côté des hommes, il n’y en a pas, même si le cancer de la prostate est très répendu.»

Lors des cliniques, Simon Gagné était l’un des responsables de l’atelier du lancer du poignet.

Également membre des Remparts de Québec, le directeur général et entraîneur-chef, Philippe Boucher trouvait très important de participer à l’événement. «C’est important de s’impliquer et de redonner un petit peu. C’est un super événement. J’ai participé au diner-conférence et à l’atelier des lancers frappés avec d’autres anciens.»

Il s’est aussi dit très concerné par la cause du cancer et voyait aussi d’un bon œil l’utilisation du hockey pour sensibiliser à l’importance de la recherche. «Mon père est mort du cancer, alors c’est important pour moi de redonner. Notre souhait était que tout le monde ait du plaisir aujourd’hui. Le meilleur message pour les participants sera de revenir et de s’amuser», conclut l’ancien défenseur de Buffalo, Los Angeles, Dallas et Pittsburgh.

Au total, l’événement a permis d’amasser la somme de 130 000$ pour la Fondation du CHU de Québec et la recherche sur le cancer de la prostate.

Québec Hebdo

Mathieu Turgeon


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette