Hockey
16:35 21 février 2018 | mise à jour le: 21 février 2018 à 16:35 temps de lecture: 3 minutes

Structure intégrée de hockey de l’Est: le choix est fait

L’école secondaire de La Seigneurie accueillera la structure intégrée de hockey de l’Est selon ce qu’a appris Québec Hebdo. L’école de Beauport a été préférée à l’école Saint-Jean-Eudes et l’école secondaire Cardinal-Roy selon plusieurs sources.

La structure intégrée de hockey du Blizzard se voit maintenant scindée en deux

Photo – Deposit Photos

Alain Lachance, président du hockey mineur à Beauport, a confirmé la nouvelle. «C’est l’école qui répondait le mieux à tous les critères: moyenne de distance de déplacement, transport scolaire, suivi académique, etc. Ce n’est pas une question de savoir si ça me fait plaisir, c’est une question de logique. Il reste maintenant à Hockey Québec-Chaudière-Appalaches (HQCA) à entériner la décision.»

Jérôme Martel, le responsable du projet, n’a pas voulu confirmer la nouvelle. «Une annonce sera faite prochainement, je suis très content de la décision finale et j’ai été impressionné par les trois candidatures.» Il a cependant admis qu’une collaboration entre deux écoles a été longuement étudiée. «C’est encore possible, mais cela va arriver seulement si nous avons beaucoup de joueurs inscrits dans le programme.»

Selon Québec Hebdo, cette collaboration aurait été entre l’école publique de La Seigneurie et l’école privée Saint-Jean-Eudes.

Jérôme Martel en pleine justification de l’importance de rendre le hockey d’élite plus accessible

Photo TC Media – Jean Carrier

La structure intégrée de hockey du Blizzard se voit maintenant scindée en deux. Plusieurs points ont été discutés et restent encore en suspens dont la division du territoire et l’avenir des joueurs actuels de la catégorie pee-wee relève. Le territoire de Québec-Centre fut le plus contesté par les dirigeants de l’Ouest. Ils voulaient laisser la liberté aux gens sur le territoire de choisir l’école des futurs joueurs de la structure. Jérôme Martel a confirmé que ce point a longuement été débattu. «Nous avons déposé le projet le 31 janvier et les dirigeants de l’Ouest sont arrivés avec une contre-proposition par la suite. Certains points ont été débattus et c’est l’organisme HQCA qui va décider.»

Questionné à savoir si l’avenir du hockey au Québec passait par les écoles, M. Martel a bien voulu risquer une réponse. «Le hockey scolaire a longuement été boudé par les fédérations, mais il prend la place qui lui revient. Je pense qu’il faudra toujours offrir un parcours mixte avec l’option traditionnelle civile. Cependant, le partage des pouvoirs entre le scolaire et le civil sera mieux équilibré. La communication entre les fédérations de hockey et les établissements scolaires seront cruciaux pour le développement du hockey au Québec.»

M. Martel a admis qu’une collaboration entre deux écoles a été longuement étudiée

Photo – Deposit Photos

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *