Hockey
19:00 9 février 2018 | mise à jour le: 9 février 2018 à 19:00 temps de lecture: 4 minutes

Homme d’affaires et président du Blizzard

Président et gouverneur du club de hockey Midget AAA du Blizzard du Séminaire Saint-François, Serge Duchesne, est également président de Réfrigération Quatre-Saisons, une entreprise qu’il a lui-même fondée il y a 30 ans. 

Serge Duchesne en est à sa quatrième saison aux postes de président et gouverneur du Blizzard.

Photo TC Media – Charles Lalande

Pour le résident de L’Ancienne-Lorette et père de sept enfants, son désir d’investir temps et argent dans le hockey mineur remonte à son adolescence, plus précisément lors d’un tournoi dans le Maine lorsqu’il évoluait dans les rangs pee-wee. «Mon père n’avait pas d’argent. J’étais gardien, mais j’avais des patins de joueur. J’étais le seul joueur qui n’avait pas le manteau d’équipe et j’avais la valise rose de ma mère!»

Sur le coup, il n’en a pas fait de cas mais, au fil des ans, il s’est fait la promesse que ses propres enfants n’allaient pas vivre cela.

Quand ses fils Gabriel et Charles ont commencé à jouer, Serge Duchesne prenait la responsabilité d’acheter des casques et des culottes à tous leurs coéquipiers.

D’année en année, son implication a augmenté, particulièrement lorsque les trois équipes Midget espoir de la région de Québec ont fusionné pour devenir le Cyclone et le Typhon. C’est M. Duchesne lui-même qui avait commandité et présenté les chandails au conseil d’administration.

Son implication au sommet de la structure du Blizzard a débuté en 2010 à titre de gouverneur adjoint pendant deux ans aux côtés de son mentor Louis Painchaud.

Serge Duchesne a pris une pause de deux saisons avant de revenir comme président et gouverneur lorsque le club est passé aux mains du Séminaire Saint-François.

Sa bague de championnat de la saison 2016-2017.

Photo TC Media – Charles Lalande

«Je fais cela pour les jeunes»

À travers la ligue, le coût d’inscription par joueur varie. Sur la Rive-Nord de Québec, il en coûte près de 7000$ pour une saison. Le prix inclut principalement cinq bâtons, l’équipement, des vêtements, ainsi que toutes les dépenses lorsque l’équipe est sur la route (essence, repas et l’hôtel à l’occasion). Au total, le programme est évalué à 15 000$ par hockeyeur. La différence est épongée par un lot de commanditaires.

«Le président d’un club de sport professionnel veut faire de l’argent. De mon côté, mon but est d’en sauver le plus possible. Je fais cela pour les jeunes.»

Sa fierté ne se mesure pas en victoires ou en défaites ni en voyant des anciens atteindre les rangs professionnels. C’est de les croiser quelques années plus tard et partager des souvenirs avec ces adolescents devenus des hommes qui le rendent fier. La conquête du titre provincial et la médaille d’argent à l’échelle nationale, acquises au printemps dernier, sont également de jolies récompenses sur le plan sportif.

L’homme d’affaires

Lors de sa cinquième année du secondaire, Serge Duchesne a échoué son cours de français. En fait, il ne lui manquait qu’un pour cent… qu’il a finalement réussi à avoir quelques mois plus tard après une révision de notes de la commission scolaire, moyennant une facture de 10$.

Au lieu d’aller au cégep comme la plupart de ses amis, il a travaillé chez Poulet Frit Kentucky (PFK) en attendant de trouver un domaine qui le passionne. Un jour, un technicien en réfrigération est venu réparer la chambre froide. Étant un gars manuel, Serge Duchesne s’est rapidement intéressé à ce domaine. Il a suivi son cours de réfrigération au début des années 80. N’ayant pas d’emploi à Québec, il a travaillé en Gaspésie et à Rimouski pour apprendre le métier avant de fonder sa propre entreprise, Réfrigération Quatre-Saisons. Trente ans plus tard, il prépare tranquillement sa succession en formant ses fils Gabriel et Charles. 

«Je me donne cinq ans pour assurer la transition», planifie-t-il.

Serge Duchesne entend demeurer tant qu’il va avoir du plaisir. «C’est mon bébé!»

Photo TC Media – Charles Lalande

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *