Hockey
18:55 8 janvier 2018 | mise à jour le: 8 janvier 2018 à 18:55 temps de lecture: 3 minutes

Des équipes scolaires pour la première fois de l’histoire

La 59e édition du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec se tiendra au Centre Vidéotron du 7 au 18 février. Après huit années de travail, l’événement accueillera pour la toute première fois une division scolaire. Huit équipes en feront partie parmi les 39 qui ont fait parvenir une demande à l’organisation.

Foi du président Michel Plante et du directeur général Patrick Dom, la partie la plus difficile du Tournoi pee-wee est de refuser un bon nombre d’équipes. (Photo TC Media – Charles Lalande)

Avec l’augmentation de la popularité des ligues de hockey scolaire, le directeur général du Tournoi, Patrick Dom, a laissé savoir que le nombre d’équipes admises dans la division scolaire pourrait doubler dès l’an prochain. Même des équipes américaines avaient manifesté leur désir de prendre part à la compétition scolaire cette année.

Ce sont les équipes de l’école Cardinal-Roy et Marie-de-l’Incarnation qui disputeront la première partie de la division scolaire de l’histoire du tournoi, le mercredi 7 février, à 18h00.

Pour les cinq divisions, 180 équipes se sont inscrites et n’ont pas été sélectionnées pour participer à l’événement, qui attire des équipes de partout dans le monde. L’Irlande, la Norvège et l’Islande viendront en éclaireurs cette année afin d’éventuellement présenter leur candidature. «C’est sur que c’est crève cœur d’accepter 120 équipes et d’en refuser plus que ce tu acceptes», mentionne M. Dom, qui estime toutefois que ces données démontrent la bonne santé de l’événement.

Le président Michel Plante et le coordonnateur Éric Chiasson se sont chargés du bilan de l’édition 2017

(Photo TC Media – Charles Lalande)

La tenue du tournoi de la deuxième chance au Pavillon de la Jeunesse marque également un tournant dans le développement du plus grand événement de hockey mineur au monde. «Dans ce qu’on veut faire, la façon dont on veut développer le tournoi, le Pavillon de la jeunesse était primordial», explique M. Dom, en ajoutant que cela augmentera le nombre de spectateurs, tout en jetant les bases pour les activités du 60e, qui auront lieu l’an prochain.

Cette 59e édition représente également un petit pas pour les jeunes filles qui pratiquent le hockey alors qu’une deuxième équipe féminine fera son entrée au tournoi. L’Équipe Québec Féminin affrontera la formation Little Caesars, du Michigan, le 10 février, à 14h15.

L’an dernier, L’Équipe Québec Féminin, seule équipe féminine du tournoi, s’était inclinée en finale. La création d’une division féminine ne fait toutefois pas partie des projets «à court ou moyen terme», a mentionné Patrick Dom.

Retombées économiques

En 2017, le Tournoi International de Hockey Pee-Wee de Québec avait accueilli pas moins de 210 000 spectateurs. Un étude d’impact économique a notamment permis de déterminer que cet événement sportif d’envergure a rapporté 9,5 M$ à l’industrie du tourisme. Ce sont 10 000 chambres d’hôtel qui ont été louées par les équipes visiteuses et leurs supporteurs. Le gouvernement du Québec a d’ailleurs alloué un montant de 137 000$ pour la tenue de cette 59e édition.

Patrick Dom occupe les fonctions de directeur général depuis 2001. (Photo TC Media – Charles Lalande)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *