Hockey
03:32 5 février 2017 | mise à jour le: 5 février 2017 à 03:32 temps de lecture: 3 minutes

Océanic 4 / Remparts 1 : «On a joué comme un club fatigué»

HOCKEY. L’Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec complétaient une séquence de trois matchs en quatre jours samedi soir au Centre Vidéotron. L’équipe du Bas-Saint-Laurent a fait fi de la fatigue et l’a emporté 4 à 1 face aux représentants de la Vieille Capitale.

«Je suis très satisfait de l’effort des gars. Nous avons joué du hockey inspiré. Nous étions sur la rondelle en troisième période, et cela a fait une grosse différence», a analysé Serge Beausoleil, le pilote victorieux.

Dans le camp rimouskois, Denis Mikhnin (17e), Maxim Trépanier (3e), Tyler Boland (39e) et Daniel Hardie (16e) ont déjoué le gardien Evgeny Kiselev, qui a bloqué 32 rondelles.

La défensive de l’Océanic a bien couvert l’enclave tout au long de la soirée, facilitant la vie du cerbère Charles-Olivier Lévesque, qui a stoppé 28 morceaux de caoutchouc.

«Les gars se sont sacrifiés. Dylan Montcalm a bloqué un tir. Nous sommes en train de le féliciter, puisque c’est son premier de la saison. Je le taquine, c’est un larron en foire!», a dit Beausoleil en taquinant son vétéran de 20 ans.

«Rimouski a pris le contrôle en troisième période»

L’entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher, a trouvé que son équipe avait joué «comme un club fatigué». Son poulain, Olivier Garneau (qui a marqué son 14e de la saison), et lui ont tous les deux livré le même message après la rencontre : «Ils ont été plus travaillants. Nous ne pouvons pas nous le permettre.»

Lors de son point de presse, Boucher père en a profité pour complimenter Tyler Boland : «Il a été dominant. […] C’est difficile de rouler à quatre trios quand il est là à toutes les deux présences.»

Ensuite, il s’est fait prudent lorsqu’il a été appelé à commenter la décision des officiels sur le deuxième filet de l’Océanic. Sur la séquence, le défenseur Samuel Hunter a envoyé la rondelle au filet, puis celle-ci a dévié sur le patin de Maxim Trépanier pour déjouer Kiselev. Les officiels ont eu besoin de la reprise vidéo pour confirmer que le but de Trépanier était bon.

«Je pense que j’ai une bonne lecture des règlements. J’en connais 99,9%, mais celui-là, j’ai besoin de me le faire expliquer. L’intention de rediriger la rondelle était là. Il savait ce qu’il faisait.»

Les Remparts profiteront de quelques journées de congé avant de renouer avec l’action mercredi soir, en rendant visite au Phoenix de Sherbrooke. Vendredi, l’Océanic accueillera les Tigres de Victoriaville dans le Bas-Saint-Laurent.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *