Hockey
19:47 20 février 2017 | mise à jour le: 20 février 2017 à 19:47 temps de lecture: 4 minutes

Troisième meilleure foule de l’histoire pour le 58e Tournoi pee-wee

HOCKEY. Au lendemain de la conclusion de la 58e édition du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, le président Michel Plante et le coordonnateur Éric Chiasson ont dressé un bilan positif de l’événement qui a accueilli 210 529 spectateurs.

Le président Michel Plante et le coordonnateur Éric Chiasson se sont chargés du bilan en l’absence du DG Patrick Dom, malade.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Affaibli par la maladie, le directeur général Patrick Dom était absent de la conférence de presse. Parole de M. Plante, pour que M. Dom quitte le bureau, il faut que le virus ait frappé fort. «Il traîne une grosse grippe depuis trois jours. Dimanche, il tremblait. Nous avons été obligés de l’envoyer à la maison.»

En 2016, 236 279 amateurs avaient franchi les tourniquets du Centre Vidéotron. L’aspect nouveauté étant éphémère, une baisse était évidemment à prévoir cette année. L’organisation est bien heureuse des chiffres enregistrés en 2017.

Au mois de mai prochain, les têtes dirigeantes du tournoi dévoileront quelques changements apportés : «Nous aimerons utiliser l’ensemble du site ExpoCité, et peut-être développer par l’extérieur, a lancé le président avant de dévoiler deux idées sur la table.

Tout d’abord, «faire vivre» la Place Jean-Béliveau est un objectif. L’idée d’installer une patinoire à cet endroit pour permettre aux gens de jouer au hockey a été lancée.

Puis, tenir le tournoi de la deuxième chance de l’autre côté de la rue, soit au Pavillon de la Jeunesse, serait l’idéal, autant pour les organisateurs, les bénévoles, les joueurs et même les journalistes. Toutefois, la tenue d’Expo Habitat Québec, parfois en même temps que la compétition réunissant les meilleurs jeunes adolescents de la planète, vient contrecarrer les plans.

«Notre tournoi est en santé. Notre ADN ne changera jamais, a poursuivi M. Plante, fier d’offrir un bon spectacle à petit prix. En plus, les jeunes peuvent jouer au mini-hockey dans le corridor, le stationnement est gratuit et les gens peuvent amener leur propre nourriture.»

L’aspect hockey en quelques points…

– Même si elle s’est inclinée en finale de l’Inter B, «Équipe Québec Féminin a marqué l’histoire, c’est du jamais vu», a admis Michel Plante. L’inspirant parcours de la formation étoilée dirigée par des pionnières de leur sport comme Caroline Ouellette et Kim St-Pierre, pourrait mousser le développement du hockey féminin à l’échelle provinciale.

Toutefois, il est encore trop tôt pour parler d’une division féminine au tournoi : «Nous tenons à garder notre aspect international, alors il faudra attendre que des formations féminines d’ailleurs désirent s’inscrire.»

– Dans l’Inter C, les Pionniers de Nord-Ouest ont littéralement écrasé tous leurs adversaires. En six matchs, ils ont marqué 42 buts et n’en ont accordé que cinq. En finale, ils ont aisément disposé d’un club montréalais par la marque de 6 à 0.

«Hockey Québec a changé ses classes, et nous n’avons pas suivi. Prochainement, nous allons nous pencher sur la question. Les Pionniers viennent ici depuis 11 ans, et c’était la première fois qu’ils allaient en finale. Nous travaillons très fort pour éviter des grands écarts de buts», a admis M. Chiasson.

– L’élimination des petits Nordiques a suscité une petite controverse. En retard 2 à 1, les Québécois croyaient avoir créé l’égalité dans les dernières secondes, mais l’arbitre a refusé le but. Une caméra de Radio-Canada a capté la scène, et au ralenti, on peut remarquer que la rondelle traverse la ligne avant qu’un joueur adverse la fasse ressortir.

«Nous n’avons pas accès à la reprise vidéo, on parle de joueurs de 11 à 12 ans. Au ralenti, on voit qu’il y a probablement un but. Nos arbitres sont humains et nous allons toujours nous ranger derrière eux», a répondu le coordonnateur.

Québec Hebdo

Patrick Dom occupe les fonctions de directeur général depuis 2001. (Photo TC Media – Charles Lalande)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *