Hockey
16:31 31 mars 2017 | mise à jour le: 31 mars 2017 à 16:31 temps de lecture: 3 minutes

Les Remparts voient l’avenir avec optimisme

HOCKEY. Près de 36 heures après un deuxième balayage en deux ans, Philippe Boucher, entraîneur-chef et directeur général des Remparts, ainsi que Jacques Tanguay, président, ont défilé devant la presse pour le bilan de fin de saison. 

De meilleurs jours attendent les Remparts, a promis Philippe Boucher.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

«C’est toujours trop tôt, nous aimerions évidemment finir la saison sur une victoire. Nous sommes excessivement fiers des jeunes, qui ont surpassé nos attentes», a mentionné M. Tanguay d’entrée de jeu.

Grand patron des opérations hockey depuis quatre ans, Philippe Boucher a réitéré son attachement envers ce jeune groupe de patineurs, qui a surpris bien des gens en récoltant 31 victoires.

Après avoir subi deux années de reconstruction, les partisans des Remparts verront «tôt ou tard» une équipe à maturité au Centre Vidéotron.

«La reconstruction est derrière nous. Nos vétérans ne partiront plus à la période des transactions. Nous allons en ajouter à notre formation pour amener le club à maturité», a promis l’homme de 44 ans.

S’avancer au repêchage?

La cuvée 2017 du prochain repêchage fait saliver les recruteurs et têtes dirigeantes. Le top 5 regorge de vedettes qui peuvent changer l’avenir d’une franchise et augmenter la file d’attente à la billetterie.

Pour l’instant, les Remparts, qui possèdent le choix de première ronde des Sea Dogs de Saint-Jean, soit la meilleure équipe du circuit, n’auront pas l’occasion de mettre la main sur ces diamants bruts.

Quel est le prix pour s’emparer d’un rapide droit de parole le 3 juin prochain? «Notre choix de première ronde et la moitié de nos joueurs», a répondu Philippe Boucher en riant.

«Je pourrais menacer mon fils!», a ajouté Jacques Tanguay, dont le fiston est propriétaire majoritaire de l’Océanic de Rimouski, club qui disposera fort probablement d’une sélection dans le top 3.

Plus sérieusement, l’état-major a déjà établi sa liste d’épicerie : «L’été dernier, nous avons amélioré notre ligne de centres avec Andrew Coxhead et Philipp Kurashev. Maintenant, un défenseur de premier plan de 16 ans serait apprécié.»

De plus, un nouveau joueur européen et un nouveau joueur de 20 ans feront leur entrée. Un attaquant et un défenseur.

Le casier de 20 ans du capitaine Matthew Boucher est acquis. Le défenseur Andrew Picco aura la chance de se faire valoir tandis que le gardien Evgeny Kiselev a choisi de jouer chez les pros l’an prochain, et ce même s’il n’appartient à aucune formation. Selon Boucher, il aurait tout intérêt à évoluer dans la LHJMQ.

Québec Hebdo

Homme d’affaires très impliqué dans le milieu sportif, Jacques Tanguay.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *