Hockey
21:19 29 avril 2017 | mise à jour le: 29 avril 2017 à 21:19 Temps de lecture: 3 minutes

Jakob Pelletier joue les héros et conduit le Blizzard à la finale

Une fois de plus, Jakob Pelletier a joué les héros en prolongation pour le Blizzard du Séminaire Saint-François en demi-finale de la Coupe Telus. Ce filet victorieux propulse son équipe à la finale canadienne, qui aura lieu dimanche, à 18h HE, à Prince George.

Jakob Pelletier propulse le Blizzard du SSF en finale.

(Photo gracieuseté – Hockey Canada)

En contrôle 2 à 0 grâce aux buts de Vincent Guy et de Yan-Cédric Gaudreault, les protégés de Martin Laperrière ont vu leurs adversaires, les Pat Canadians de Regina, renverser la vapeur, faisant vibrer les cordages à trois reprises.

En fin de troisième période, Pierrick Dubé s’est emparé d’un retour de lancer provenant de la palette du défenseur Thomas Pelletier pour ramener les compteurs à zéro, forçant ainsi les deux formations à faire du temps supplémentaire.

«Ç’a été un match en montagnes russes. Quand Regina a pris les devants, mes gars n’ont pas paniqué et le trio de Julien Létourneau a été cherché un gros but. À ce moment-là, j’ai senti le tempo changé de côté. Ils se sont mis à jouer sur les talons», de dire l’entraîneur-chef québécois.

Auteur du but victorieux lors du quatrième match de la finale québécoise en surtemps, Jakob Pelletier a récidivé. En contrôle de la rondelle, le #12 a couché le défenseur adverse avant de couper vers le filet et déjouer le cerbère Dean McNabb.

«Un but au photo-finish», a lancé celui que l’on surnomme «Lappy», qui se dit très fier de son groupe de joueurs. «Ce n’est pas l’affaire d’un seul joueur, tout le monde a contribué encore une fois.»

En vertu de ce quatrième gain consécutif, le Blizzard a assuré sa qualification pour la finale canadienne, où il tentera de mettre fin à une disette québécoise qui dure depuis 2001, année où cette même concession avait goûté aux joies et à l’ivresse de la victoire à Prince George. Une victoire et ce serait un cinquième titre national pour le Séminaire Saint-François.

«Honnêtement, je ne sais pas où ils prennent leurs énergies. Notre personnel hors glace fait un excellent travail incroyable, pour les reposer, les hydrater et s’assurer qu’ils mangent bien», a conclu le coach, qui sera un spectateur très attentif à la deuxième demi-finale, opposant les délégations de l’Ontario et de l’Atlantique.

Au cours de leur parcours éliminatoire, le SSF a perdu les services des défenseurs droitiers Marc-Olivier Alain (main) et Jonathan Lortie (clavicule). Jeudi soir, Thomas Ferland (commotion) a été contraint de se retirer du jeu. Les joueurs affiliés Félix Drouin et Félix-Olivier Chouinard ont vu leurs responsabilités augmenter.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *