Hockey
14:06 6 janvier 2017 | mise à jour le: 6 janvier 2017 à 14:06 temps de lecture: 3 minutes

Un nouveau départ pour Dereck Baribeau

HOCKEY JUNIOR. Vendredi matin, le directeur général des Remparts de Québec Philippe Boucher a ajouté le portier de 6’5 Dereck Baribeau dans son vestiaire, moyennant Sean O’Brien et un droit de parole au deuxième tour de l’encan 2017. Pour le natif de L’Ancienne-Lorette, il s’agit d’un retour à la maison qui le réjouit au plus haut point.

En Abitibi, Noël retrouvera son «bon chum» Dereck Baribeau, le gardien de l’équipe. (Photo TC Media – Charles Lalande)

Choix de première ronde, 5e au total, à l’encan 2015, Baribeau campait le rôle de gardien numéro deux derrière Étienne Montpetit depuis qu’il a joint les Foreurs de Val-d’Or.

«Le directeur général [des Foreurs] m’a réveillé pour me dire que j’étais échangé. C’est dur pour moi, mais en même temps, je suis très content de rejoindre les Remparts. Je vois cela comme un nouveau défi et un nouveau départ.»

Ses parents et sa grande sœur se sont rapidement empressés de partager leur joie. Sa mère avait trouvé le départ de la maison de fiston très difficile.

«Nous sommes super contents [de se retrouver]. Je m’ennuyais d’eux et ils s’ennuyaient de moi!»

En 23 matchs cette saison, l’homme masqué de 17 ans présente un dossier de sept victoires et 13 défaites. Il affiche une moyenne d’efficacité à 4,26 et un pourcentage d’efficacité de 0.873. Il est admissible à la prochaine séance de sélection de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Plusieurs visages connus

La veille, Dereck Baribeau, en entrevue avec le représentant de TC Media Nouvelles, ne cachait pas sa joie d’accueillir le défenseur David Noël dans le vestiaire des Foreurs ainsi que dans sa famille de pension. Au final, les deux grands amis auront été coéquipiers et «frères» pendant seulement 24 heures.

«C’est dommage, mais c’est ça le hockey. Il reste un grand ami. Quand on va s’affronter, ce sera drôle.»

Au-delà du sport, l’adolescent laisse derrière lui sa famille de pension qui l’a accueilli dès le début de son stage junior. Le couple composé de Jennifer Tanguay et Frank Tremblay devra faire son deuil de Baribeau, mais accueillera Noël.

De l’autre côté de la médaille, l’arrivée de celui qu’on surnomme «Barbz» porte le nombre de joueurs originaires de la Vieille Capitale dans le vestiaire des Diables rouges à sept. Il retrouvera donc quelques visages bien connus.

«J’ai quelques bons chums avec les Remparts, alors ça va faciliter mon adaptation», a dit celui qui renouera avec l’entraîneur des gardiens, Ghislain Rousseau, qui a occupé les mêmes fonctions lors de son passage dans le Midget AAA.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *