Hockey
18:54 6 janvier 2017 | mise à jour le: 6 janvier 2017 à 18:54 temps de lecture: 4 minutes

Remparts: Philippe Boucher boucle trois transactions

HOCKEY JUNIOR. Fidèle à son habitude, l’architecte des Remparts de Québec Philippe Boucher a rentabilisé son forfait de téléphone cellulaire en réalisant trois échanges avec ses homologues du circuit Courteau. Il se dit satisfait des récents mouvements de personnel. Il est également optimiste pour l’avenir avec sa banque de choix «plus que respectable».

«Nous avons cinq choix parmi les 50 premiers cet été, c’est un luxe que l’organisation n’a pas eu depuis plusieurs années.»

Tôt en matinée, il a comblé de bonheur la famille Baribeau en ramenant Dereck à la maison, en retour de Sean O’Brien et d’un choix de deuxième ronde. Le portier de 17 ans originaire de L’Ancienne-Lorette a rejoint l’équipe en Abitibi dès que le troc a été officialisé.

«Nous nous tournons vers l’avenir pour assurer le départ de Callum Booth [échangé aux Sea Dogs de Saint-Jean]. Nous allons être patients avec Dereck. Nous croyons qu’il peut devenir un gardien dominant dans les années à venir.»

D’ici là, la cage québécoise appartient toujours à Evgeny Kiselev, âgé de 19 ans, qui sera épaulé dans ses fonctions par Baribeau. Le géant espoir de 6’7 Oliver Troop cogne à la porte pour un poste en vue des prochaines saisons. Il a renoncé à son admissibilité dans les universités américaines pour évoluer, un jour, avec les Remparts.

Avec l’équipe depuis deux semaines, le cerbère Alex Bishop sera soumis au ballotage. S’il n’est pas réclamé, il sera reconduit au sein d’une formation évoluant dans un calibre de jeu inférieur.

Puis, Lucas Fitzpatrick, repêché en deuxième ronde l’été dernier, a été marchandé aux Cataractes de Shawinigan contre un choix de troisième tour en 2017. Sa valeur a chuté un brin en quelques mois.

«Nous ne voulions pas lui mettre des bâtons dans les roues [en raison du surplus de gardiens]. L’appel de Shawinigan est venu de nulle part et nous pensons que le retour est bon.»

Avant l’heure limite, le grand manitou des représentants de la Vieille Capitale a expédié son défenseur de 19 ans Ross MacDougall aux Screaming Eagles du Cap-Breton. Le directeur général Marc-André Dumont envoie quant à lui deux droits de parole (2e et 3e) aux prochaines assises de la LHJMQ.

Celui qui a marqué le premier but de l’histoire du Centre Vidéotron connaissait des difficultés dernièrement après avoir connu un excellent début de saison. Était-il nerveux en raison de la période des transactions?

«Possiblement, faudrait lui demander. C’est un gars que j’ai beaucoup apprécié lors de son passage ici. C’est un bon jeune qui a joué du bon hockey pour nous», a répondu Boucher, qui explique ce mouvement en raison des bonnes performances des jeunots Kielb, Verrette et Huntley.

Sept joueurs locaux

Avec l’ajout de Baribeau, le vestiaire des défendeurs de la forteresse compte maintenant sept joueurs de la région de Québec, c’est-à-dire Benjamin Gagné (Saint-Augustin-de-Desmaures), Matthew Boucher (Sainte-Foy), Olivier Garneau (Charlesbourg), Raphaël Maheux (Beauport), Yanick Turcotte (Sainte-Brigitte-de-Laval) et Louis-Filip Côté (Laurier-Station).

En réponse à cela, Boucher affirme que cela s’est fait naturellement, il n’était pas nécessairement à la recherche de hockeyeurs ayant grandi près du Centre Vidéotron : «Ce sont des gars fiers de porter notre logo. Il suffit de regarder ceux qui ont des lettres sur leur chandail, tous des gars du loin.»

Une liste à peaufiner

Finalement, l’Américain Shaun Bily est signé à titre de joueur autonome. Âgé de 18 ans, il a été libéré par les Otters d’Erie, dans la Ligue de l’Ontario, alors qu’il en était à une troisième saison avec cette puissance du hockey junior. Il a amassé 11 points en 34 matchs cette saison.

«Un gars expérimenté qui aura la possibilité de jouer sur notre top 6.»

Tous les directeurs généraux de la LHJMQ ont jusqu’au 10 janvier pour remettre leur liste comptant un maximum de 25 patineurs. À ce sujet, Boucher croit en garder «22, 23 ou 24». Cela va dépendre du ballotage et de la gravité de la blessure de son attaquant Jesse Sutton.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *